Qu'est-ce qu'un jardin botanique ?

Lorsque vous entrez dans un des jardins du Muséum, vous n'entrez pas dans un jardin comme les autres mais dans un jardin botanique. Comment reconnaître un jardin botanique d'un autre jardin public ? C'est simple ! Toutes les plantes, arbustes et arbres possèdent une petite étiquette à leur pied avec le nom commun et le nom scientifique en latin. Mais à quoi sert un jardin botanique ?

Un jardin botanique est une institution qui détient des collections de plantes vivantes documentées pour la recherche scientifique, la conservation, la diffusion des connaissances et les expositions.

Peter Wyse Jackson, botaniste et écologiste irlandais, 1999

Des collections documentées

Les plantes d’un jardin botanique sont documentées, c’est-à-dire suivies. On connaît leur provenance, leur identité botanique de façon certaine, on les suit leur vie durant. Toutes les plantes du Jardin des Plantes sont étiquetées et ont une fiche électronique.

Elles sont rassemblées selon des critères scientifiques ou selon les nécessités de la diffusion des connaissances. Ainsi, dans le jardin de l’École de Botanique, les plantes sont présentées selon la classification la plus actuelle des végétaux.

Elles souvent issues de populations végétales sauvages ou leurs parents l’ont été. Au Jardin des Plantes, c’est le cas de nombreux arbres historiques qui sont arrivés sous forme de graines issues de sujets sauvages.

Un support de recherche

Certaines des collections d’un jardin botanique sont le support d’études scientifiques (classification des végétaux, recherche de molécules utiles, recherche sur la résistance au froid, à la sécheresse…)

Elles renferment parfois des plantes rares ou menacées dont la conservation ex situ, c’est-à-dire hors de leur milieu naturel, est indispensable. Elles constituent ainsi des banques de la biodiversité végétale. C’est le cas des plantes malgaches des serres du Jardin des Plantes de Paris et de l'arboretum de Versailles-Chèvreloup.

Les plantes, si elles se multiplient, sont échangées (sous forme de graines, boutures, plants) gratuitement entre les jardins botaniques afin de distribuer largement des plantes rares ou peu connues. Les jardins botaniques sont en réseau et constituent une communauté concernée par la sauvegarde de la biodiversité végétale.

Un lieu de diffusion des connaissances

Les collections végétales vivantes dans les jardins botaniques servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, les relations entre les plantes et les animaux et les plantes et les hommes. Cette diffusion s’adresse à tous les publics. Le Jardin des Plantes est parsemé de panneaux explicatifs.

Les jardins botaniques sont des lieux ouverts au public où les plantes sont aussi là pour le plaisir et la détente. Ce sont donc des jardins aux rôles multiples à la différence des jardins ornementaux habituels.

Dossier rédigé en juin 2010

    Découvrez Nos dossiers

    Murs vivants
    Préserver et développer la biodiversité citadine : un enjeu pour la vie urbaine de demain.
    Feuillage et fleurs roses.
    Les forêts tropicales, remparts contre le réchauffement climatique et la perte de biodiversité
    Découvrez les conseils et les astuces des jardiniers du Muséum pour entretenir et faire refleurir votre orchidée.