Le Muséum étudie la Terre et le Vivant, depuis leurs origines jusqu’à nos jours. Son but : inventorier, ordonner et comprendre la nature, afin de contribuer à une gestion durable de notre patrimoine naturel. Il occupe ainsi une position unique dans la recherche naturaliste. 


De la paillasse jusqu’au bout du monde
Les chercheurs du Muséum ont la particularité de conjuguer travail de laboratoire et de terrain. Héritiers d’une longue tradition d’expéditions scientifiques, ils participent à de nombreuses missions en France et dans le monde, afin d’inventorier et d’étudier la diversité naturelle et culturelle de la planète.

Concrètement, les scientifiques du Muséum s’attachent à :

  • effectuer l’inventaire et la description de la diversité naturelle, qui demeure pour l’essentiel à réaliser ;
  • comprendre cette diversité ;
  • analyser les relations complexes entre les activités humaines – passées, présentes et futures – et cette diversité biologique et géologique.

Pour résumer : mieux comprendre l’histoire de la planète, son évolution et l’impact de l’Homme sur la nature.

Une approche pluridisciplinaire
Pour cela, le Muséum déploie un grand éventail de disciplines : géologie, paléontologie, systématique, écologie, biologie, microbiologie, physiologie, génétique, chimie, biophysique, préhistoire, anthropologie, ethnologie…
Il couvre ainsi toutes les composantes de la nature – minéraux, végétaux, animaux, champignons, micro-organismes ou encore populations humaines. Sa grande particularité est cependant de travailler à toutes les échelles de taille et de temps.

Dans toutes les dimensions
La recherche nous emmène de l’infiniment grand (l’Univers) à l’infiniment petit (particules, cellules et tissus, semences et pollens, poussières de roche…) en passant par les écosystèmes, les grands mammifères, les organismes de toutes tailles… Elle explore en parallèle une autre dimension : la profondeur du temps, des origines de la vie (paléontologie, préhistoire…) à l’époque contemporaine (écologie, modélisation…).
Cette synergie de champs d’investigation offre une infinité de sujets d’étude, passant par exemple de l’exploration du système solaire à l’analyse de brins d’ADN ou l’évolution des espèces…


Chiffres-clés

Environ 500 chercheurs et enseignants-chercheurs
320 ingénieurs et personnels techniques de recherche et de formation