Au cœur des biozones

Premier anniversaire de Naya, l’otarie à crinière

23 juillet 2021

Naya a fêté son premier anniversaire ! En un an, la jeune otarie a bien grandi et s’est intégrée au groupe des otaries de Patagonie.

12 mois plus tard…

Le 24 juillet 2020, une petite otarie à crinière de 12,8 kg voyait le jour au Parc zoologique de Paris. Un an plus tard, Naya pèse 75 kg ! Elle a multiplié son poids par 6 grâce au lait de sa mère, Nora. Le lait des otaries est l'un des plus nutritifs de tous les mammifères : il est 10 fois plus calorique que le lait de vache.

Cet anniversaire marque le début de son sevrage. Malgré les subterfuges des soigneurs pour l'inciter à manger du poisson, elle préfère jouer avec et n'en a pas encore avalé ! Mais le déclic ne tardera pas.

Photo de l'otarie à crinière Naya avec un gâteau d'anniversaire, entourée de soigneurs dans son bassin

Premier anniversaire de Naya, l'otarie à crinière

© MNHN - F.-G. Grandin
Photo de l'otarie à crinière Naya, dans son bassin, en juillet 2021

Naya, otarie à crinière, en juillet 2021

© MNHN

Une jeune otarie dans la colonie

Naya est très active, mais aussi très curieuse et elle démontre un intérêt particulier pour tout ce qui est végétal : les feuilles, les branches, les pousses d'herbe, la terre, etc. Elle passe également beaucoup de temps avec Jaci, la femelle otarie à fourrure.

Elle côtoie les mâles tous les jours, mais avec prudence et espièglerie puisqu'ils sont 4 à 5 fois plus gros qu'elle ! Elle compense ce déséquilibre par sa vitesse de déplacement et une aptitude à la glissade hors pair.

L'équipe animalière est vraiment heureuse de suivre sa croissance et son développement.

Photo des otaries Naya et Jaci côte à côte sur un rocher, dans leur bassin

Naya et Jaci, otaries

© MNHN - F.-G. Grandin

Notes de bas de page