La loutre (Lutra lutra) habite une « catiche » qu'elle installe dans une cavité naturelle le long des berges ou dans les racines des arbres.


La loutre d'Europe

Elle se nourrit essentiellement de poissons mais opportuniste, elle consomme également des amphibiens, des invertébrés aquatiques, etc. Particulièrement à l'aise sous l'eau, elle utilise ses « moustaches » pour détecter ses proies, possède une vision subaquatique très développée et ses narines et ses oreilles se ferment hermétiquement dès qu'elle est en plongée. Autrefois très commune, cette espèce a fortement régressé en lien avec les persécutions humaines et la pollution des cours d'eau. Jusqu'à la fin des années 50, elle était tuée pour sa fourrure, sa graisse, mais aussi parce qu'elle était considérée comme une concurrente des pêcheurs. Aujourd'hui, les mesures de protection de l'espèce et de dépollution des cours d'eau lui permettent de revenir doucement dans de nombreuses régions.

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel