Événement

La voix du Muséum au Congrès mondial de la Nature de l’UICN

5 octobre 2021

Le Muséum est incontournable en matière de conservation de la biodiversité et s’engage en faveur de la Planète. Toujours prêt à partager ses savoirs et ses expertises, il a vu grand au dernier Congrès mondial de la Nature. Aperçu des événements organisés et des recommandations éclairant les décideurs…

Rencontre entre B. David et F. Vidal (Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation) au stand Vigie-Nature

© MNHN - H. Colas

Notre établissement œuvre sans cesse à la préservation du vivant. Il l’a encore montré à l’occasion du Congrès mondial de la Nature de l’UICN, à Marseille, en septembre 2021. Membre actif de cette importante organisation non gouvernementale, il a mobilisé près de 70 représentants sur place ou en visioconférence, pour sensibiliser à la biodiversité plusieurs milliers de visiteurs, participer aux débats ainsi qu’aux votes des motions. Il s’agit de recommandations émises par les membres et destinées aux décideurs (politiques, gestionnaires, entreprises) pour faire face aux enjeux actuels.

Concrètement, le Muséum a organisé près de 70 événements, sur site au sein de la zone d’Exposition, dans les Espaces Génération Nature, au Forum, ou encore programmés en ligne. Objectifs : faire connaître la biodiversité, sensibiliser aux menaces, partager nos connaissances et confronter les points de vue. Le tout, coordonné par la Direction de l’Expertise. Les visiteurs, grand public, scolaires, professionnels, ont pu assister au lancement du Compteur biodiversité outre-mer, visiter le stand Vigie-Nature, découvrir nos partenariats avec des entreprises, ou encore notre implication dans la stratégie globale de conservation des plantes post-2020 lors de la session « Saving plants - saving the world ». Nous avons également contribué, aux côtés d’autres institutions, à l’animation du Dôme de la biodiversité avec des rencontres, tables rondes et animations pédagogiques, ainsi que des échanges entre chercheurs et ingénieurs.

Parmi les sujets les plus marquants portés par nos équipes, la pollution lumineuse a occupé une large place. Quels sont ses effets sur la biodiversité ? Quelles actions faudrait-il mettre en place pour la maîtriser ? Un cycle de conférences intitulé « Les rendez-vous étoilés » a réuni plus de 30 intervenants issus du milieu scientifique, de collectivités ou d'associations, et permis d’entériner la motion « Agir pour réduire la pollution lumineuse ». La protection des grands singes a aussi alimenté les discussions lors de rencontres ou encore d’ateliers sur le thème « Renforcer la conservation des grands singes à l’échelle des pays, à l'intérieur et à l'extérieur des aires protégées, en impliquant les acteurs locaux ».

Une vingtaine de nos référents scientifiques ont pris part aux débats et au vote des motions. Au total, 137 ont été adoptées. Dans sa déclaration finale, le Manifeste de Marseille (PDF - 1,95 Mo), l’UICN a en particulier lancé un appel vibrant à intégrer la protection de la nature dans les plans de relance économique post-COVID, à adopter une stratégie mondiale ambitieuse à la COP15 Biodiversité et à lutter de manière urgente contre les crises interconnectées du climat et de la biodiversité. Un vaste programme dans lequel le Muséum reste plus que jamais engagé.

Rencontre entre B. David et B. Pompili (Ministre de la Transition écologique) devant le Dôme de la biodiversité

© MNHN - H. Colas

Lancement du Compteur de la biodiversité Outre-mer au Pavillon France par Sophie Brocas, directrice générale des outre-mer au Ministère des Outre-mer

© MNHN - H. Colas

Conférence « La biodiversité dans l’assiette » animée par Christophe Lavelle (MNHN) aux Espaces Génération Nature

© MNHN - H. Colas

Événement sur les sciences participatives associant les Muséums du G12

© MNHN - H. Colas

Notes de bas de page