Diorama

La Première Girafe de France

Le 30 juin 1827, tous les regards sont tournés vers la Ménagerie du Jardin des Plantes, qui accueille une girafe femelle venue du Soudan, cadeau du vice-roi d’Égypte Méhémet Ali au roi de France Charles X : il s’agit du premier spécimen vivant de girafe jamais vu en France, bien plus tard baptisé Zarafa.

Diorama La Première Girafe de France conservé au Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - F. Jakubowicz

La girafe, partie d’Alexandrie, débarque à Marseille en octobre 1826 où elle passe l’hiver avant de traverser la France « à pied » – plus de quarante jours de voyage ! –, accompagnée par Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, professeur de zoologie et directeur de la Ménagerie.

L’événement est relayé par les journaux de l’époque, qui contribuent à faire de l’animal la principale attraction du Jardin des Plantes jusqu’à sa mort, en 1845. Star de son temps, la nouvelle pensionnaire suscite une telle passion que l’on en vient à parler de « girafomania ». De nombreuses peintures et gravures témoignent de cet engouement, ainsi que des accessoires de mode ou de décoration intérieure, des objets « à la girafe » (vaisselle, faïence, fer à repasser, etc.) et ce diorama, représentant l’animal et son gardien Atir devant la Rotonde, inaugurée en 1812 et destinée à l’origine à accueillir des éléphants.

Sa composition est typique du dispositif, destiné à reconstituer en modèle réduit une scène vivante à partir d’une toile de fond, d’éléments en trois dimensions et d’une vitre de séparation.

Mathilde Lorit-Regnaud

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes
    Dans les réserves
    Bibliothèques du Jardin des Plantes
    Jardin des Plantes