Peinture

La Galerie de Zoologie de Jürg Kreïenbülh

Ce tableau de Jürg Krienbühl donne à voir la galerie de Zoologie du Muséum quelques années avant qu’elle ne soit rénovée et prenne le nom de Grande Galerie de l’Évolution.

La Galerie de Zoologie, peinture de Jürg Krienbühl (1932 - 2007), conservé au Muséum national d’Histoire naturelle

© Adagp, Paris, 2021

Le peintre découvre en 1982 la Galerie de Zoologie. Très ému, ce biologiste de formation s’installe pendant deux ans dans l’édifice, à l’abandon depuis 1966 et qu’il nomme volontiers le « Louvre des animaux ». Dans une ambiance crépusculaire, le peintre des marges y peint plusieurs dizaines de toiles qui seront exposées au Muséum en 1985.

L’architecture du XIXe est alors négligée et l’avenir de la galerie est incertain. Construite par l’architecte en chef du Muséum Jules André en 1889, elle est pourtant l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture du fer en France et un précieux témoignage de la muséologie du siècle passé. La peinture de Krienbühl conservée au Muséum permet d’apprécier le vaste volume de fer et de verre, long de 55 m et de 26 m de large, inauguré en 1889. Celui-ci avait permis d’exposer les plus grands spécimens conservés par le Muséum : éléphants, girafes, hippopotames et squelettes de cétacés.

Avec d’autres, scientifiques et historiens de l’art, Krienbühl œuvra ainsi au sauvetage de la galerie qui rouvrit finalement au public en 1994, après trois années de travaux. La rénovation menée par les architectes Chemetov et Huidobro préserva le grand volume central et déploya une nouvelle muséographie réalisée par René Allio.

Julien Brault

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Bibliothèques du Jardin des Plantes
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Bibliothèques du Jardin des Plantes