Jardins et Patrimoine

Fort de ses treize sites, le muséum national d’histoire naturelle dispose d’un patrimoine historique et paysager unique à conserver et à valoriser.

Le Muséum national d’Histoire naturelle, dont le cœur historique est situé au Jardin des Plantes, se déploie sur 13 sites à Paris, en Île-de-France et en région. Cette diversité de sites comprend 5 musées dont 4 galeries historiques, 6 jardins botaniques et 3 parcs zoologiques, un Marinarium et plusieurs centres de recherche accessibles uniquement aux chercheurs. Ce sont autant de bâtiments et de jardins à embellir et restaurer pour assurer la pérennité de ce patrimoine historique et paysager unique.

Le Fonds de dotation Muséum pour la Planète a pour vocation de préserver et d’assurer la transmission des jardins du Muséum en finançant leur enrichissement ou des travaux de restauration et de réaménagement. Ce soutien concerne tout aussi bien le Jardin des Plantes, cœur historique du Muséum, que l’Arboretum Versailles-Chèvreloup (Yvelines), le Jardin botanique Val Rahmeh-Menton (Alpes-Maritimes) ou le Jardin de l’Harmas Jean-Henri-Fabre (Vaucluse).

Le Fonds de dotation souhaite également soutenir sur le long terme la restauration du bâti des sites du Muséum, et en particulier celui du Jardin des Plantes afin d’assurer la pérennité dans le temps du site historique du Muséum. Ce patrimoine unique se compose de la Grande Galerie de l’Évolution, de la Galerie de Géologie et de Minéralogie, de la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée, de la Galerie de Botanique, de l’Amphithéâtre Verniquet, de l’Hôtel de Magny, de la Maison de Buffon, du Pavillon de la Baleine, ainsi que des bâtiments historiques de la Ménagerie qui nécessitent des travaux pour garantir leur pérennité. Ces lieux participent de la mission de conservation et de partage des connaissances du Muséum.

Quoi de neuf au muséum ?
Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'Homme et la nature.

Notes de bas de page