Spécimen sec

Graine d’arbre du voyageur

Ravenala madagascariensis Sonn

Cet arbre originaire de Madagascar est nommé arbre du voyageur en raison du pouvoir désaltérant de l’eau conservée dans la gaine foliaire située à la base de ses feuilles.

Graine d’arbre du voyageur - Muséum national d'Histoire naturelle

© MNHN - P. Lafaite

Le nom générique Ravenala vient du malgache signifiant « feuille de la forêt ». L’espèce endémique de Madagascar fait partie de la famille des Strelitziacées. Ce n’est pas un arbre mais une plante herbacée au stipe non ramifié, la faisant parfois ressembler à un palmier.

Sa taille peut atteindre jusqu’à 20 m de haut. Ses très grandes feuilles, de 2 à 3 m de long, sont disposées en éventail dans un même plan. Leur base en forme de coupe retient l’eau de pluie, valant à l’espèce son nom vernaculaire : l’eau conservée, de même que sa sève particulièrement liquide, permettait aux voyageurs de se désaltérer. Chaque tige coupée peut contenir entre 1 et 1,5 l.

Ce réservoir d’eau héberge des espèces très originales inféodées à ce microhabitat (batraciens, coléoptères, moustiques). La pollinisation est assurée par les chauves-souris et les lémuriens à la recherche de nectar, les mêmes qui viennent consommer ses fruits. Lorsque la plante fleurit, elle produit de grandes fleurs blanches dans des spathes de 15 à 20 cm. Ses fruits sont des capsules ressemblant à des bananes ligneuses. Ils renferment plusieurs graines remarquables, entourées de fibres d’un bleu intense. 

Au-delà d’usages locaux, comme matériaux pour la construction de maisons traditionnelles et aliments, cette plante présente un grand intérêt économique : emblème de Madagascar, elle jouit d’une dimension horticole mondiale pour l’ornementation.

Yves Pauthier

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Tronc d'un pistachier vrai
    Jardin des Plantes
    Arboretum Versailles-Chèvreloup
    Dans les réserves
    Jardin des Plantes
    Grandes Serres du Jardin des Plantes