Le Muséum vous emmène à la rencontre du Renard roux (Vulpes vulpes), un animal au nez fin !


Le renard roux - Le tour de France de la biodiversité 2014

Aux portes de la capitale du Royaume-Uni vit la star incontestée de nos fables : le renard ! Souvent considéré comme le symbole de la ruse, il fait l’objet de nombreuses croyances.

Vêtu d’une fourrure à faire rêver une reine, ce mammifère est un bijou de biotechnologie. En effet, sa vue amplifie la lumière, son ouïe est trois fois plus performante que celle de l’homme et son odorat est vingt fois plus développé que le notre !

Le Renard roux vit en solitaire ou en petit groupe et marque son territoire au sein duquel il élève sa famille. Il fréquente la plupart des habitats et peut également s’adapter à la vie citadine.

Omnivore, il consomme de 300 à 600 g de nourriture par jour. Son alimentation est composée majoritairement de rongeurs, mais il peut également se nourrir d’insectes, de grenouilles, de poissons ou même encore de fruits et de végétaux.

Pourtant, malgré toutes ces qualités et la tendresse de nos fabulistes, le renard a subi les plus grandes persécutions. Comme de nombreux mammifères, il est surtout nocturne et craint l’homme. Alors, prenons conscience de son importance dans les écosystèmes et réhabilitons le goupil !

Envie d'en savoir plus sur le renard roux ?

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel

Patrick Haffner, mammalogiste au Muséum, explique dans Sciences et Avenir pourquoi le renard roux conquiert de nouveaux espaces dans les villes.