Le Muséum vous emmène à la rencontre de l’Oie cendrée (Anser Anser).


L'oie cendrée - Le tour de France de la biodiversité 2014

L’Oie cendrée mesure entre 70 et 90 cm de long, possède une envergure d’environ 1,65 m et peut peser jusqu’à 3,6 kg. C’est l’un des ancêtres de nos oies domestiques.

Ce sont probablement des Oies cendrées qui sauvèrent Rome de l’invasion gauloise en prévenant la garde par leurs cris de l’arrivée des envahisseurs. Symbole des migrateurs à longue distance, c’est aussi sur le dos d’Oies cendrées que Nils Holgersson traverse le monde dans le fameux roman de Selma Lagerlöf.

De nos jours, les Oies cendrées traversent chaque année notre pays deux fois par an pour gagner en hiver leurs quartiers d’hivernage du sud de l’Europe, et au printemps rejoindre leurs sites de reproduction Scandinaves. Elles sont toutefois de plus en plus nombreuses à passer l’hiver chez nous, attirées par les grands lacs et les zones humides protégées.

Exclusivement herbivore, l’Oie cendrée se reproduit dès l’âge de 3 à 4 ans. Chaque couple pond en moyenne 6 œufs qui sont couvés pendant un peu moins d’un mois. Deux mois plus tard, les oisons prennent leur envol. Il n’est pas rare, malgré les dangers qui la guettent, qu’une Oie cendrée vive plus d’une dizaine d’années, le record de longévité étant de 23 ans !

Envie d'en savoir plus sur l'oie cendrée ?

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel

Jean-Philippe Siblet, directeur du service du patrimoine naturel au Muséum, explique dans cet entretien vidéo de Sciences et Avenir la relation contradictoire qu'entretient l'Homme vis-à-vis de l'Oie cendrée, espèce à la fois chassée et vénérée.