Le Muséum vous fait découvrir le Parc des Hautes Fagnes avec Denis Gargaud (médaillé d'or en canoë aux JO de Rio).


Le Parc des Hautes Fagnes - Le tour de France de la biodiversité 2017

Dans le parc des hautes Fagnes, l’eau, ce n’est pas vraiment ce qui manque ! Avec ses 230 jours de précipitations par an, dont une moitié de gelées, le climat fagnard fait la pluie, mais très rarement le beau temps !
En plein plat pays, ces conditions quasi Sibériennes ont favorisé le développement de cet immense massif tourbeux où sévissent de drôles de plante.
Comme la Droséra, une plante insectivore aux poils glanduleux. Adepte de la stratégie du papier tue mouche, elle secrète des substances aussi attirantes que des gouttes de rosée.
Et ses proies, une fois engluées, se voient avalées, avec une lenteur délectable.