Le Muséum présente la biodiversité en Île-de-France.


La région Île-de-France - Le tour de France de la biodiversité 2016

Région fortement urbanisée et à l’occupation humaine dense, l’Île-de-France conserve pourtant 80% de son territoire couvert par des espaces naturels et ruraux. Les interactions sont multiples et complexes, entre cette toile de fond verte et un centre urbain économique, qui lui confère un profil environnemental particulièrement contrasté. La qualité et la richesse patrimoniale des sites et paysages d’Île-de-France, liées aux caractéristiques physiques et hydro-morphologiques de la région, soulèvent, par conséquent, des enjeux forts de préservation de l’environnement.


Et le patrimoine géologique ?

Les carrières de Cormeilles, le gypse d’Argenteuil, le plâtre de Paris

Il y a env. 60 millions d’années, une mer peu profonde occupait encore la région. L’évaporation de l’eau conduisait ses sels dissouts à se déposer. Il résulte des couches de gypse qui atteignent plus de 30 mètres d’épaisseur. Ce gypse a été exploité pour former le célèbre « plâtre de Paris ». On trouve ainsi à Cormeilles-en-Parisis la plus grande carrière de gypse à ciel ouvert d'Europe. Le gypse a aussi été exploité dans Paris et sous Paris. Certaines carrières souterraines sont grandes comme des cathédrales. Toutes les galeries souterraines sous Paris constituent un réseau de près de 300 km de long.