Le Muséum vous emmène à la rencontre du Phoque veau-marin (Phoca vitulina).


Le phoque veau-marin - Le tour de France de la biodiversité 2016

Le Phoque veau-marin est, avec le Phoque gris, l’espèce la plus souvent observée sur nos côtes. Bien que ces deux espèces se ressemblent, le Phoque gris a un museau allongé, tandis que le Phoque veau-marin a une tête arrondie lui donnant un air de vieux chien.

Vivant au rythme des marées, les Phoques veaux-marins se dispersent dans l’eau quand la marée monte ; seule leur tête est alors visible. Ils se regroupent (parfois par centaine) à marée basse sur les plages rocheuses et les bancs de sable, appelés « reposoirs ». 

Envie d'en savoir plus sur le phoque veau-marin ?

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel


Et le patrimoine géologique ?

Les Marées terrestres : Des marées avec l'eau, et aussi avec le sol !

Les marées océaniques sont dues à la Lune. La terre aussi est sensible à cette force d'attraction si bien qu'il existe aussi des marées terrestres, partout sur Terre ! Notre pays se soulève et s'abaisse ainsi d'un demi-mètre, 2 fois par jour !