Le Muséum présente le Héron cendré (Ardea cinerea).


le Héron cendré - Le tour de France de la biodiversité 2016

Longtemps persécuté, le Héron cendré est aujourd’hui protégé et commun sur l’ensemble du territoire. Ce grand échassier d’une taille de près d’un mètre et d’une envergure pouvant atteindre deux mètres fonde des colonies à proximité des points d’eau dans toutes les régions françaises. Le nid qu’il construit au sommet des grands arbres abrite trois à six œufs dès le mois de février. Carnivore, le Héron cendré se nourrit de poissons et de grenouilles mais aussi de rongeurs ou même de taupes qu’il peut guetter pendant des heures sans bouger et attraper à la vitesse de l’éclair. 

Envie d'en savoir plus sur le héron cendré ?

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel


Et le patrimoine géologique ?

Stockage souterrain de gaz dans des couches de sel

Il y a environ 20 à 30 millions d’années, la mer occupait le sillon rhodanien. Dans cette mer se sont déposées des couches de sel. Ce sel a été exploité, laissant de grandes cavités utilisées pour le stockage de gaz  (440 millions de m3 de gaz naturel, représentant 5 milliards de kWh). Le réservoir de Tersanne (Drôme), entre 1400  et 1600 mètres de profondeur, pour un volume d'environ 200 000 m3, occupe une place stratégique en matière d'approvisionnement en gaz naturel du Sud-Est de la France.