Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité, le Cirque de Gavarnie s’inscrit au cœur du Parc National des Pyrénées qui y préserve une nature exceptionnelle.


Un patrimoine mondial

Le cirque de Gavarnie - Le tour de France de la biodiversité 2015

Le Cirque de Gavarnie est un cirque naturel  glaciaire. C'est ce magnifique territoire pyrénéen de plus de 30 000 hectares que l'Unesco a inscrit en 1997 au patrimoine mondial. Fait rarissime : il est consacré sur la base de critères naturels et culturels. Seule une poignée de sites dans le monde bénéficie de cette double distinction, comme le Mont Taishan en Chine et le sanctuaire de Machu Picchu au Pérou. Le cirque de Gavarnie et ses alentours offrent en effet une lecture puissamment lumineuse de la formation des Pyrénées. Ici : les chevauchements projetés jusqu'à 3 000 mètres d'altitude au début de l'ère tertiaire. Là : les murailles de cirques creusés au quaternaire par des glaciers dont on n'ose imaginer la taille. Sa valeur patrimoniale, protégée par le périmètre du Parc National des Pyrénées, réside aussi dans une flore et une faune d'une richesse exceptionnelle.

Protégé par le périmètre du Parc National des Pyrénées, le cirque de Gavarnie forme une muraille grandiose de 1 700 m de hauteur et de 14 km de circonférence. Il s'élève en gradins concentriques encadrés par un cortège de géants : le Mont Perdu (3 352m), le Pic du Marboré (3 248m), le Taillon (3 144m) ... Parcouru par l'une des cascades les plus impressionnantes d'Europe (422 m de chute libre), il voisine avec deux autres géants : le cirque de Troumouse et le cirque d'Estaubé. La renommée du cirque de Gavarnie s'est construite par les diverses explorations qu'il a suscitées. Botanistes, scientifiques, romantiques, peintres, poètes et montagnards en quête d'exploits ont, dès le XVIe siècle, fait de Gavarnie le berceau de ce que l'on appelle le Pyrénéisme. Le cirque entra définitivement dans la légende lorsque Victor Hugo le qualifia «d'objet impossible et extraordinaire » et de « colosseum de la nature ».


Une chaîne de montagnes en érosion

Les Pyrénées est une chaîne de montagnes qui est le résultat de la collision entre la plaque ibérique (Espagne et Portugal) et la France. Il y a près de 110 millions d'années. En fait le bloc ibérique s'est rapprochée de la France avec un mouvement coulissant.

Sables, galets et argiles de couleur dominante ocre sont le résultat de l’érosion des Pyrénées qui s’est déroulée sous climat chaud et relativement humide, d’où la teinte ocre. Sable et argile à galets ont été déposés entre - 13 et - 5 millions d’années, par des torrents à crues violentes et périodiques; l’ensemble a formé un immense épandage.

Les Pyrénées sont toujours en cours d'érosion dont témoignent entre autres, les galets à son pied, puis des graviers plus loin et enfin du sable.