Des oiseaux migrateurs qui ne migrent plus avec l'arrivée de l'hiver. Des espèces présentes dans des régions où elles étaient encore inconnues il y a quelques décennies. Les feuilles de certains arbres qui rétrécissent. Autant de signes de l'impact du changement climatique sur la biodiversité. Un impact qui n'est pas anodin, y compris pour l'espèce humaine.


Le changement climatique, un facteur parmi d'autres

Le changement climatique, la fragmentation et la destruction des habitats, la pollution, la surexploitation des ressources et les invasions biologiques sont autant de facteurs constituant le changement global qui bouleversent la biodiversité. Chacun d'entre eux agit à une échelle différente, du global au local sur un temps plus ou moins long. Le changement climatique est un phénomène global dont les effets se font sentir dans la durée. Chaque espèce, chaque écosystème est affecté différemment par ces facteurs et il est parfois difficile de déterminer quelle est la cause principale d'une évolution constatée. Pour autant, l'impact du changement climatique sur la biodiversité est aujourd'hui clairement établi. Ses effets se font le plus sentir dans les régions septentrionales et sur les espèces spécialisées. Plus le réchauffement sera important, plus grand sera le nombre d'espèces qui auront des difficultés à s'adapter.


Quelques exemples de l'impact du changement climatique sur la biodiversité

  • 28 000 oies cendrées ont hiverné en France en 2011 contre 10 en 1968.
  • En quelques années, l'Euphydryas editha quino, un papillon du Mexique dont on redoutait l'extinction rapide, a migré vers de plus hautes altitudes et changé son régime alimentaire.
  • Le 1er janvier 2015, 368 espèces de plantes étaient en fleur au Royaume-Uni contre une vingtaine 50 ans auparavant.
  • Le poids moyen des chamois dans le massif alpin a diminué de 25 % depuis 1980, une adaptation probable à la hausse de la température en montagne.
  • En Australie, les feuilles du bois de reinette ont rétrécies pour s'adapter à une augmentation de la température de 1,5°C entre 1950 et 2005.

 

Euphydryas editha quino, papillon du Mexique - Walter Siegmund / CC BY-SA 3.0

Euphydryas editha quino, papillon du Mexique - Walter Siegmund / CC BY-SA 3.0, par Walter Siegmund / CC BY-SA 3.0


Les enjeux pour l'espèce humaine de l'impact du changement climatique sur la biodiversité

Denis Couvet, professeur d'écologie étudiant les relations biodiversité-sociétés :

Des aspects essentiels de la vie humaine dépendent de la réponse de la biodiversité au changement climatique. Cette question est assez peu discutée dans la sphère publique parce que l'on a du mal à apporter des éléments scientifiques tangibles les concernant. Un exemple typique est celui de la pollinisation. En Chine, les insectes pollinisateurs ont disparu de certaines régions. Pourtant, nous n'avons pas assez de connaissances empiriques et scientifiques pour complètement expliquer ce phénomène. Ce qui ne doit pas nous empêcher de prendre d’ores et déjà des mesures dont on sait qu’elles sont favorables aux pollinisateurs (régulation de l’usage des pesticides…).

Avec le changement global, les fonctionnalités de certains écosystèmes pourraient ne pas se maintenir. Nous savons que face à ces difficultés les sociétés humaines répondent plus ou moins bien, en fonction notamment de leur cohésion sociale. Par exemple, malgré des tentatives d’adaptation les civilisations sumérienne et maya ont disparu à cause de variations climatiques et de la surexploitation des sols. Les effets du changement climatique actuel sur nos sociétés se font sans doute déjà sentir. La guerre civile en Syrie a débuté après une sécheresse sans précédent qui a poussé de nombreux agriculteurs à migrer vers les villes.

Pour nos sociétés, l'impact du changement climatique sur la biodiversité n'a donc rien d'anodin. Un des enjeux pour le Muséum est de le montrer, ainsi que de rappeler la dynamique existante entre biodiversité et société.