Performance de Yair Barelli dans la Galerie de Minéralogie



Yaïr Barelli questionne la valeur des mots et encourage la confusion et le décalage dans ses performances. D'après Les Hommes en creux et la rose amère dans Le Mont analogue de René Daumal (1952), Yaïr Barelli propose un récit labyrinthique en révélant le mythe et le parfum oriental nourris de la tradition et du souffle contemporain. Avec les participations de Yannick Fouassier (lumière) et Jean-Yves Segalen (musique).
Né à Jérusalem en 1981 et installé en France depuis 2008, Yaïr Barelli a suivi la formation professionnelle du C.D.C à Toulouse ainsi que le programme Essais au CNDC à Angers.

Coproduction : Centre culturel de rencontre – Parc Jean-Jacques Rousseau. En association avec l’exposition Co-Workers à Bétonsalon.