Œuvre de Pierre Labat, 2013. Acier 314 x 1160 cm, prod. CUB et artothèque de Pessac, présentée par ACDC, Bordeaux


Pierre Labat est né en 1977 à Auray (Morbihan). Il vit et travaille à Bordeaux. Certaines religions, comme le shintoïsme, considèrent la montagne comme un corps de la divinité. Ici, au Jardin des Plantes c’est plus un volcan, un cratère ou bien un atoll que Pierre Labat nous propose d’explorer. Visuellement les lignes noires se croisent et se décroisent pour nous amener, mentalement ou physiquement au centre. Si certains pourront y voir une gigantesque fleur (ou d’autres une araignée), le système même de fabrication nous rappelle le maillage de la structure d’une toile de tente.