Raptor’s Rapture. Œuvre de Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, 2012. Présentée par Chantal Crousel, Paris


Raptor's Rapture met en scène le plus vieil instrument de musique à ce jour, une flûte taillée par les homo sapiens il y a 35 000 ans dans l'os d'un vautour. Les artistes ont invité une flûtiste, spécialisée dans les instruments préhistoriques, à essayer de jouer cette flûte. L'action a lieu en présence d'un vautour griffon  vivant, qui est aujourd'hui un animal en voie d'extinction. Pour les artistes, "ce film constitue un moment de partage entre l'oiseau de proie et les restes musicaux de la culture préhistorique humaine. La trace acoustique, émise par la flûte, devient une "capsule temporelle" sonore du moment historique où eut lieu la naissance de la musique, de la parole et de l'humanité".