Ouvre de  Dominique Blais, 2012. Sculpture pour la gloriette de Buffon. Métaux divers. Présentée par Xippas, Paris.


Dominique Blais est né en 1974 à Châteaubriand en France. Il vit et travaille à Paris. Le projet réintroduit un gong disparu dans la Gloriette de Buffon, l’une des premières architectures métalliques au monde. L’histoire de ce belvédère dessiné par Edme Verniquet datant de la fin du XVIIIe siècle, est intéressante sous différents angles et notamment du fait que l’un de ses constituants a complètement disparu : le Gong Solaire. Chaque jour, à midi, les rayons du soleil venaient brûler – à travers une loupe méticuleusement réglée sur le méridien – un fil de crin retenant le marteau destiné à percuté le gong et ainsi à le faire sonner. Le projet de Dominique Blais consiste à ramener l’instrument métallique dans le kiosque, mais sous une forme plus visuelle que sonore, et qui ne serait visible que du belvédère. Installée telle une coupole – à l’horizontale –, la pièce (re) joue la liaison entre la terre et le ciel tout en dégageant une dimension mystique et abstraite.