Œuvre de Guillaume Constantin, 2012. PS Choc thermoformé, piètement en hêtre, élastiques, liège d’isolation
620 x 450 x 210 cm. Présentée par Bertrand Grimont, Paris.


Envelope est une sculpture en plaques de polystyrène noir et blanc thermoformées, fixées sur une ‘forêt’ de piètements en bois.

Le dessin en spirale que forme ce plateau mis en pli est l’agrandissement d’un patron d’un paletot – vêtement féminin – datant de la fin du XIXe siècle. D’une idée de corps, de vêtement flottent, la pièce s’incarne en une sorte de toiture tout en replis, en un abri inaccessible. Envelope amplifie l’intérêt de l’artiste pour la remise au jour de certaines sources vernaculaires, où les questions du souvenir et du détail se conjuguent avec un recyclage permanent de matériaux, d’outils, d’accessoires...

Envelope est une sculpture en plaques de polystyrène noir et blanc thermoformées, fixées sur une ‘forêt’ de piètements en bois. Le dessin en spirale que forme ce plateau mis en pli est l’agrandissement d’un patron d’un paletot – vêtement féminin – datant dela fin du XIXe siècle. D’une idée de corps, de vêtement flottent, la pièce s’incarne en une sorte de toiture tout en replis, en un abri inaccessible. Envelope amplifie l’intérêt de l’artiste pour la remise au jour de certaines sources vernaculaires, où les questions du souvenir et du détail se conjuguent avec un recyclage permanent de matériaux, d’outils, d’accessoires...