Œuvre de Lionel Sabatté, 2012. Pièces de 1 cent d’euro, fer, étain, laiton, vernis. 310 x 126 x 36 cm. Présentée par Galerie Patricia Dorfmann, Paris


FIAC Hors les murs 2012 au Jardin des Plantes : Crocodile en pièces

Lionel Sabatté est né à Toulouse en 1975. Il vit et travaille à Paris. Dans son travail, une oeuvre naît souvent d’un jeu de langage. Une envie de réaliser une pièce (une oeuvre), avec des pièces (de monnaie) : “Le langage est une grille qui structure le réel, qui nous sépare de son essence. J’essaie de retrouver cette essence, en réalisant ces distorsions que sont les jeux de mots. La pièce de un entime d’euro représente la plus petite unité, celle qui contient en germe toutes les autres. Ces pièces correspondent à l’arrivée de la monnaie européenne, au début du nouveau millénaire. Il me semblait judicieux d’utiliser ces pièces antérieures à la crise, à la question de la fin de la monnaie unique. Le crocodile ? Il y a le rapprochement formel, les écailles, mais surtout le crocodile est un des reptiles les plus anciens encore vivant. Un survivant. Il est un lien direct avec l’histoire du développement de la vie.”