Œuvre de Nicolas Milhé, 2015. Bronze sur socle 180 x 21,5 x 23 cm, présentée par la Galerie Samy Abraham, Paris


Nicolas Milhé est né en 1976. Il vit et travaille à Paris. Par une sorte de casting sauvage, l’artiste trouve l’incarnation de Rosa Luxemburg en la personne d’une jeune architecte parisienne qu’il scanne en trois dimensions afin d’obtenir un moule pour réaliser ce bronze. S’il s’agit ici de rendre hommage à l’engagement de Rosa Luxemburg, l’œuvre revendique avant tout un principe de réactivation d’un personnage historique. La révolte spartakiste écrasée dans le sang, et le destin tragique de cette femme restée dans l’ombre et dans l’opposition du pouvoir, ne lui ont pas permis de marquer durablement les images de son temps. Avec ce bronze, Nicolas Milhé magnifie l’une des plus fascinantes figures révolutionnaires, antimilitaristes, écologistes et féministes du début du siècle dernier en lui donnant un nouveau statut, un gage d’éternité.