Œuvre de Otobong Nkanga, 2014. Tapisserie 182 x 180 cm, présentée par In Situ – fabienne leclerc, Paris


Née en 1974 à Kano au Nigeria et aujourd’hui basée à Anvers, Otobong Nkanga considère souvent son lieu d’origine comme matière première à ses recherches. Le terme « mica » vient du latin « micare » signifiant « briller », « scintiller », racine directement évoquée par Otobong Nkanga par le choix du mot anglais « bling », présent dans le titre du projet In Pursuit of Bling. Le mica est un minerai à la texture feuilletée qui lui permet de prendre de multiples formes. L’imposante tapisserie dressée à la verticale est la représentation symbolique de la pierre en tant que constituant omniprésent de nos environnements. Élément basique par excellence qui, chez l’artiste, engendre un sentiment de familiarité, peu importe où elle se déplace. L’artiste se nourrit donc d’une intuition intime et autobiographique associée au souvenir, la mémoire : ses absences et ses recollections.