Œuvre de Laurence De Leersnyder, 2013. Résine, élastomère, métal, bois 80x100x280 cm ; 80x100x280 cm, présentée par la Galerie Laurent Mueller, Paris | (OFF)ICIELLE


FIAC Hors les murs au Jardin des Plantes : l'Envers du Vide © MNHN - Sébastien Millard

Laurence De Leersnyder est née en 1979 à Clamart, France. Elle vit et travaille à Paris. D’une grotte située en contrebas du campus HEC, l’artiste a prélevé une empreinte. Construite artificiellement à partir de pierres meulières déterrées sur le site, cette grotte témoigne de la tradition des fabriques de jardin du milieu du XVIIIe siècle. Ce moule, en résine et élastomère, dévoile le négatif de la roche, révélant, comme le nomme l’artiste, son “volume en creux”. Si l’inversion des reliefs fait songer à un moulage, les infinis détails de l’empreinte nous donnent le sentiment d’un artefact. L’artiste joue de cette ambigüité, à l’instar des moulages “d’après nature” ou des fausses concrétions des constructions maniéristes qu’elle affectionne. Est-ce un décor artificiel ou réellement une empreinte ? Une incertitude déjà présente dans la grotte, dont l’œuvre de Laurence De Leersnyder témoigne. (Marie Cantos)