Performance et installation de Romina de Novellis et Luc Petton, 2014. Dimensions variables. Présentée par la Galerie Laure Roynette, Paris. Avec le soutien de Le Guetteur, Vol en Scène, Groupe 360, T. Gadou, Coton Doux


L’œuvre met en scène le dialogue corporel et mental entre une femme, Romina De Novellis, incarnant l’humanité dans sa fragilité, et des vautours, symboles tautologiques de la rapacité et des élans carnassiers (de ces animaux certes mais, pourquoi pas, des hommes aussi). On peut aussi voir dans cette œuvre complexe et métaphorique, la représentation d’un certain duel où l’humain finit par dompter sa part d’ombre. Une lecture plus marxisante y verra le combat victorieux de l’humain contre un capitalisme financier incarné par ses fonds vautours.