Tour de France de la Biodiversité : Bernard Hinault ambassadeur de la deuxième édition

Évènement

19.06.2014

Après le succès de la première édition du "tour de France de la Biodiversité", le Tour de France, France Télévisions et le Muséum national d’Histoire naturelle s’associent de nouveau en 2014 pour sensibiliser les téléspectateurs à la richesse de leur patrimoine naturel. Ainsi, tous les jours pendant le Tour, à la prise d’antenne de chaque étape sur France 2 ou France 3, un spot ludique et informatif présentera une espèce animale ou végétale de la région traversée par les cyclistes. Le Muséum souhaite ainsi donner des clés au public pour mieux comprendre la nature et ainsi mieux la protéger. Et qui de plus naturel que Bernard Hinault, le "blaireau" du peloton pour porter ce message ? Solidaire de cette initiative, le quintuple vainqueur du Tour de France signera aux côtés de Thomas Grenon, directeur général du Muséum, de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, et de Daniel Bilalian, directeur général adjoint de France Télévisions en charge des sports, une "charte de bonne conduite" qui sera proposée aux spectateurs du Tour. Il deviendra ainsi l’ambassadeur du tour de France de la Biodiversité.


21 spots, une charte et un ambassadeur pour sensibiliser aux richesses de notre patrimoine naturel

Il n’est parfois pas nécessaire d’aller en Afrique ou en Océanie pour découvrir l’incroyable richesse de la biodiversité. Elle est présente partout autour de nous et doit, elle aussi, être connue et préservée. C’est grâce aux travaux de ses 500 chercheurs et à ses activités de diffusion auprès du grand public que le Muséum national d’Histoire naturelle remplit cette mission essentielle. Et c’est sur ce message que se réunissent le Tour de France, France Télévisions et le Muséum pour mettre en œuvre une initiative de sensibilisation novatrice : "le tour de France de la Biodiversité".

21 spots
Un spot de 1’30 sera diffusé chaque jour d’étape sur France 2 ou France 3 au début de la retransmission de l’étape. Ces films, à la fois instructifs et ludiques permettront aux téléspectateurs de découvrir avec quelques anecdotes étonnantes en prime, la diversité de ce patrimoine insoupçonné "en bas de chez eux" tels que :

  • les « écureuilloducs », ces passerelles installées au-dessus des routes, en Grande-Bretagne, destinées à protéger l’écureuil roux, menacé par l’urbanisation > étape 2 : York / Sheffield
  • ou encore les étonnantes ressources des pissenlits > étape 8 : Tomblaine / Gérardmer La Mauselaine

La charte : 10 actions citoyennes en faveur de la nature
En parallèle des spots, le tour de France de la Biodiversité invitera le public, présent sur les bords des routes, à participer à l’initiative. Il est en effet difficile d’imaginer les nombreuses conséquences involontaires sur l’environnement de ces milliers de personnes. En s’engageant à respecter les 10 actions simples de cette charte, eux aussi contribueront à minimiser la dégradation de leur environnement…

Un ambassadeur : Bernard Hinault
Le message du tour de France de la Biodiversité sera renforcé cette année par le soutien d’un ambassadeur de caractère : le blaireau ! En effet, Bernard Hinault, figure incontournable du cyclisme français et international, sensible aux valeurs portées par le Muséum et à la sauvegarde de la nature, a accepté d’être l’ambassadeur du tour de France de la Biodiversité. Cinq fois vainqueur du Tour de France entre 1978 et 1985, champion du monde en 1980, gagnant de nombreuses autres courses, il signera la charte le 18 juin prochain, attestant ainsi de son engagement, aux côtés de Thomas Grenon, directeur général du Muséum, Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, et de Daniel Bilalian, directeur général adjoint de France Télévisions en charge des Sports.
Bernard Hinault aidera ainsi le Muséum tout au long de ce Tour 2014, à rappeler les principes promus par la charte et à sensibiliser le public sur la fragilité d’un patrimoine naturel français unique.

En clin d’oeil au surnom de Bernard Hinault, le Muséum consacre d’ailleurs son premier spot, diffusé le 5 juillet au début de la retransmission de la première étape du Tour, au blaireau, animal considéré comme un véritable bâtisseur mais aussi, selon les pays, symbole de sagesse, de noblesse ou de courage.

Réalisateur : Christophe Findji
Rédacteur : Jean-Christophe Parquier
Conseiller scientifique : Jean-Philippe Siblet, directeur du Service du Patrimoine Naturel (MNHN)
Production exécutive : Gédéon Programmes


Liste des espèces

Etape 1 : Leeds / Harrogate - Blaireau européen (Meles meles)
Etape 2 : York / Sheffield - Écureuil roux (Sciurus vulgaris)
Etape 3 : Cambridge/Londres - Renard roux (Vulpes vulpes)
Etape 4 : Le Touquet-Paris-Plage / Lille Métropole - Oie cendrée (Anser anser)
Etape 5 : Ypres / Arenberg Porte Du Hainault - Oyat (Ammophila arenaria)
Etape 6 : Arras / Reims - Héron cendré (Ardea cinerea)
Etape 7 : Epernay / Nancy - Buse variable (Buteo buteo)
Etape 8 : Tomblaine / Gérardmer La Mauselaine - Pissenlit (Taraxacum officinale)
Etape 9 : Gérardmer / Mulhouse - Fourmi rousse des bois (Formica rufa)
Etape 10 : Mulhouse / La Planche Des Belles Filles - Lynx boréal (Lynx lynx)
Etape 11 : Besançon / Oyonnax - Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium)
Etape 12 : Bourg-en-Bresse / Saint-Etienne - Salamandre tachetée (Salamandra salamandra)
Etape 13 : Saint-Etienne / Chamrousse - Pic épeiche (Dendrocopos major)
Etape 14 : Grenoble / Risoul - Chouette de Tengmalm (Aegolius funereus)
Etape 15 : Tallard / Nîmes - Cigale du frêne (Cicada orni)
Etape 16 : Carcassonne / Bagnères-de-Luchon - Sanglier (Sus scrofa)
Etape 17 : Saint-Gauden / Saint-Lary Pla D’Adet - Bourdon terrestre (Bombus terrestris)
Etape 18 : Pau / Hautacam - Soldanelle des Alpes (Soldanella alpina)
Etape 19 : Maubourguet Pays Du Val D’Adour / Bergerac - Orchis de mai (Dactylorhiza majalis)
Etape 20 : Bergerac / Périgueux - Campagnol des champs (Microtus arvalis)
Etape 21 : Evry / Paris Champs-Elysées - Présentation du Parc Zoologique de Paris


Qu’est-ce que l’Inventaire National du Patrimoine Naturel ?

Cet inventaire intègre les données naturalistes du Muséum et de l’ensemble des programmes nationaux de connaissance, de conservation et de protection de la nature. Ce système d’information recense les espèces animales et végétales, actuelles et anciennes, continentales et marines, les habitats naturels, les espaces protégés et le patrimoine géologique, en métropole et en outre-mer. Depuis 2003, ce travail se réalise en associant l’État, les scientifiques, les collectivités territoriales et les associations de protection de la nature.
Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) en charge de ce programme y développe des outils pour rassembler les données et des référentiels pour les structurer. A partir de cette base riche d’informations, il réalise des synthèses nécessaires à l’expertise, à l’élaboration de stratégies de conservation, à la diffusion de rapports nationaux et internationaux et de l’information sur le patrimoine naturel français.
L’INPN fait partie du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP)* et assure la diffusion des données au niveau national. Il alimente par ailleurs l’Observatoire national de la Biodiversité (ONB).
L’INPN est soutenu par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.
inpn.mnhn.fr


Autres articles associés à la catégorie « Évènement »