Penser, Classer, Administrer

Édition

02.07.2014

Les publications scientifiques du Muséum en coédition avec le CTHS viennent de publier dans la collection "Archives" un ouvrage coordonné par Bertrand Daugeron, chercheur indépendant, et Armelle Le Goff, conservateur général du patrimoine aux archives nationales. "Penser, Classer, Administrer : pour une histoire croisée des collections scientifiques" est une publication académique consacrée à l’histoire des collections et
des archives, à leurs aménagements et réagencements au cours de vies institutionnelles souvent multiséculaires.


Couverture ouvrage "Penser, classer, administer"

Des pans entiers du patrimoine scientifique conservés aujourd’hui dans des institutions publiques connaissent des transformations, transferts ou restructurations. Si ces opérations semblent s’imposer, cette "impérieuse" nécessité de transformation n’est pas neutre. Dans les mouvements entre conditions de collecte, impératifs de rangement et logiques de classement menacent le désordre et la perte. Un musée conserve, mais il peut aussi détruire.

Bien que les collections s’inscrivent dans une histoire qui leur est propre entre la collecte, son contexte et leur exploitation, cette dimension du temps est comme effacée entre l’objet et sa documentation. Les conséquences scientifiques de ces transformations sont ici mises en lumière à partir de différents terrains — botanique, paléontologie, préhistoire, archéologie, anthropologie, ethnologie. Les auteurs s’attachent à reconstituer les logiques de rangements, d’écritures et de classements qui ont fait et défait les collections scientifiques.

Le regard interdisciplinaire permet de restituer la complexité de l’histoire des collections, et ainsi, de réaffirmer avec vigueur l’importance et les enjeux de la conservation du patrimoine scientifique, part du patrimoine de l’humanité.

Fruit de la collaboration de directeurs de collections, de préhistoriens, de paléoanthropologues, d’anthropologues, de scientifiques, de techniciens et d’autres chercheurs issus de différentes institutions patrimoniales les auteurs s’attachent à contextualiser les origines des sciences naturelles, des collectes effectuées en cette période de prémices et à conduire une réflexion sur leur propres matériaux d’étude.

L’ouvrage allie histoire du Muséum national d’Histoire naturelle, sciences et histoire des sciences. Comprenant de nombreuses illustrations (photographies, manuscrits originaux, gravures, dessins…) il s’adresse tant aux spécialistes qu’aux amateurs en relatant l’histoire passionnante d’une institution unique en son genre et celle de femmes et d’hommes d’envergure ayant enrichi les collections et posé aussi bien les fondements de nouvelles sciences que de façons de penser.

Cette recherche de fond est également ancrée dans l’actualité du Muséum (réhabilitation des collections de botanique de l’Herbier national, collections de Paléontologie et d’Anatomie Comparée, rénovation du Musée de l’Homme), celle du Musée d’Archéologie Nationale, ainsi que l’ouverture de nouveaux sites de conservation (Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, Musée des Confluences à Lyon), et invite tout un chacun à penser les problématiques et opportunités inhérentes aux collections scientifiques.

 

Galerie du Musée d’ethnographie du Trocadéro © MNHN

Galerie du Musée d’ethnographie du Trocadéro © MNHN, par MNHN

L'ouvrage Penser, Classer, Administrer, pour une histoire croisée des collections est le fruit d’une collaboration entre le programme interdisciplinaire de recherche "PCA Collections" financé par l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC) et hébergé par le Centre Alexandre Koyré, le symposium "Aux sources de l’histoire de l’anthropologie de la fin du XVIIIe siècle à la veille de la première guerre mondiale : une anatomie des archives", organisé par les archives nationales en collaboration avec la Société française pour l’histoire des sciences de l’Homme.


Autres articles associés à la catégorie « Édition »