Lancé par le Muséum national d’Histoire naturelle en 2005, l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) enregistre aujourd’hui plus de 50 millions de données d’observation ou de suivi sur près de 190 000 espèces animales et végétales, en métropole et en outre-mer. Grâce à un fort réseau d’acteurs mobilisés, les connaissances sur la biodiversité française s’enrichissent encore un peu plus. La présence sur le territoire français d’une espèce sur dix connues mondialement et de plus de 20 000 espèces endémiques (dont 84% en outre-mer) confère par ailleurs à la France une responsabilité majeure en matière de préservation et de valorisation de ce riche patrimoine.

L’INPN est le dispositif permettant d’alimenter les politiques françaises de conservation et de protection de la nature ainsi que les communautés internationales de par sa connexion au portail mondial du GBIF - Global Biodiversity Information Facility. Porté par l’Unité Mixte de Service « Patrimoine Naturel » (Muséum national d’Histoire naturelle, Office français de la biodiversité, CNRS), il recense et diffuse la connaissance scientifique autour de la diversité des espèces, des habitats naturels, des espaces protégés et du patrimoine géologique, en métropole et en outre-mer.

Experts naturalistes, observateurs amateurs ou encore citoyens investis dans les programmes de sciences participatives sont mobilisés auprès de la communauté scientifique. Le programme historique du Muséum, Vigie-Nature, ou l’application mobile INPN Espèces, sont à la fois des outils de savoir, de sensibilisation, et de mobilisation du grand public sur la nature en France. En un peu plus d’un an, INPN Espèces a notamment généré près de 100 000 observations dans environ 23% des communes françaises.

Cette compilation de matière scientifique permet de compléter et de consolider les connaissances sur les 186 883 espèces terrestres et marines de faune, de flore, de fonge et de bactéries inventoriées dans le référentiel taxonomique national TAXREF enrichi de 4 029 nouvelles espèces en 2019 . Ces 50 millions de données contrôlées et validées scientifiquement sont mises à disposition de tous les citoyens pour sensibiliser, favoriser la recherche, la surveillance et la conservation des espèces.


Contacts presse

Muséum national d’Histoire naturelle

PRESSE [@] MNHN.FR
Samya RAMDANE : 01 40 79 54 40
Flore GOLDHABER : 01 40 79 38 00
MNHN.FR