Musée de l’Homme
Communiqué de presse

Lauréats 2018 du Prix de la Fondation ENGIE - Talents de la recherche au Musée de l’Homme

22 mai 2018

Mardi 22 mai 2018, le Muséum national d’Histoire naturelle et la Fondation d’entreprise ENGIE ont remis le Prix Fondation ENGIE – Talents de la recherche au Musée de l’Homme à deux équipes de chercheurs et chercheuses du Muséum.

En 2018, le Muséum national d’Histoire naturelle a choisi de s’associer avec la Fondation ENGIE pour créer le Prix de la Fondation ENGIE – Talents de la recherche au Musée de l’Homme. Ce nouveau prix, ouvert aux chercheurs et chercheuses du Muséum, permet de remettre une bourse annuelle à un projet de recherche portant sur des thématiques en lien avec celles du Musée de l’Homme. En impulsant des projets interdisciplinaires innovants et une dynamique collaborative de recherche autour du thème de la résilience des sociétés face aux changements climatiques présents et passés.

Cette bourse de recherche est attribuée par un jury composé de scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, de représentants de la Fondation ENGIE et de personnalités scientifiques extérieures. La/le chercheuse/chercheur lauréat du Prix s’engage à participer à la diffusion de son projet de recherche auprès du grand public, sous la forme de conférences, de publications ou de présentations.

Grand mécène du Muséum national d'Histoire naturelle depuis plus de dix ans et Mécène fondateur du Musée de l’Homme depuis 2015, la Fondation ENGIE a souhaité poursuivre son engagement en soutenant les "Talents de la recherche au Musée de l’Homme".

La cérémonie de remise du Prix de la Fondation ENGIE – Talents de la recherche au Musée de l’Homme s’est tenue le mardi 22 mai 2018 au Musée de l’Homme. Pour cette première édition, deux projets de recherche ont été récompensés. Ces travaux étudient l'impact des changements climatiques sur des périodes et des territoires variés : des dégradations environnementales dans les steppes de la Tunisie centrale aux rituels des sociétés du Burkina Faso mobilisant de nombreuses espèces végétales, ces projets innovants et interdisciplinaires rappellent le caractère essentiel de la recherche scientifique.

Découvrez les projets lauréats

Projet RESIST - lauréat 2018

Le projet RESIST se proposait d’étudier les dégradations environnementales associées au changement climatique dans les steppes de la Tunisie centrale, d’identifier les ressources qui ont été dégradées et de mettre en évidence les réponses socio-culturelles de ces populations face à ces contraintes. Il est porté par Vincent Lebreton et Sahbi Jaouadi.

Projet VEGEFASO - lauréat 2018

Le projet VEGEFASO, s’intéressait aux rituels réalisés dans certaines sociétés au Burkina Faso qui mobilisent de nombreuses espèces végétales menacées par la sécheresse chronique depuis les années 1970. Il étudiait donc un cas où le changement climatique menace la préservation de coutumes locales. Il est porté par Anne Fournier et Manuel Valentin.

Notes de bas de page