Estimé à environ 250 000 parts, l’Herbier du Muséum-Jardin des Sciences se compose de collections couvrant aussi bien la flore régionale que nationale, mais conserve aussi quelques collections internationales. Collectés de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, nombre de ces herbiers sont aujourd’hui considérés comme des références pour l’histoire de la botanique régionale.


L’Herbier du Muséum-Jardin des Sciences comprend :

  • une vaste collection générale, intégrant les récoltes de nombreux botanistes, effectuées essentiellement en France au cours des derniers siècles ;
  • quelques herbiers internationaux dont l’un des principaux est l’herbier libano-syrien de Joseph Thiébaut (1871-1961) ;
  • plusieurs herbiers (constituant l’essentiel de la collection), conservés séparément et souvent classés selon la systématique privilégiée par le collecteur. La constitution de ces herbiers a souvent donné lieu à la publication de flores. Bon nombre de celles-ci sont conservées dans la bibliothèque de l’établissement, ainsi que les cahiers de récolte.

Depuis 2002, le Muséum-Jardin des Sciences a lancé un programme de conservation, restauration, inventaire, numérisation et valorisation de ses herbiers notamment l’Herbier Henri Poinsot dont la restauration est en cours.

Accédez aux données spécifiques de l’herbier

Dijon - Jardin des sciences

L’index herbariorum