Quelques réponses à des questions que vous vous posez peut-être…


Fonctionnement du Réseau des Herbiers de France

Notre collection peut-elle intéresser le réseau ?
Certainement si elle a été réalisée par des botanistes. Les collections plus artistiques ne sont pas notre propos. Un examen rapide de la collection permet de le vérifier : les spécimens sont-ils en bon état ? Des localités et des dates sont-elles mentionnées ? En cas de doute, vous pouvez nous envoyer des photos. Une expertise de notre part sur place est aussi possible.

Comment est réalisée l’informatisation ?
Les données des étiquettes d’herbier sont reportées dans une base de données. Il y a des champs d’identification, de géographie, d’environnement etc. Une bonne connaissance de votre collection est peut-être plus importante que la connaissance de la base de données.

Est-il besoin de déménager la collection pour l’informatiser ?
Non. L’informatisation se fait par internet. Il faut installer sur un ordinateur local une interface de saisie (Jacim) et s’assurer d’avoir une connexion de qualité (voir ce sujet ci-dessous).

La base de donnée est-elle difficile à utiliser ?
Sonnerat/BryoMyco n’est pas difficile à appréhender, mais c’est un outil qui demande un apprentissage. Elle prend en compte tous les types de données qu’un spécimen d’herbier peut contenir et ils sont nombreux. Une formation d’une journée, suivie d’une pratique régulière est en général suffisante. Nous sommes vigilants sur la formation des utilisateurs, car la qualité des données saisies en dépend.

Quelle est la la configuration minimale requise ? Quelle connexion est-elle nécessaire ?
Les données techniques sont consultables sur Jacim.

Pouvons nous faire figurer nos collections sur la page WEB de notre institution?
Oui, il nous suffit de faire une requête qui sélectionnera uniquement les enregistrements de votre institution. Cette requête permettra d’afficher sur votre site les références de spécimens des plantes de votre herbier, ceci de façon transparente. Il vous sera possible de les présenter à votre convenance. Nous demandons seulement l’apposition de la mention d’appartenance de l’institution au "Réseau des herbiers de France".

Pour adhérer
Toute institution ou association qui possède un herbier scientifique peut demander son adhésion.

Code-barres
Le code-barre apposé sur chaque spécimen permet d’avoir un lien non-ambigu entre la base et l’herbier. Le Muséum national d’Histoire naturelle effectue les impressions des codes-barres, mais le matériel (codes et ruban encreur) doit être acheté par chaque utilisateur. Les 1000 premiers codes sont donnés par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Devons-nous signer une convention ?
Oui. Le réseau est basé sur une série de conventions bipartites entre le MNHN et les partenaires. Cette convention définit les droits et devoirs réciproques de chaque partenaire, affirme la propriété des données, définit le rôle du comité de pilotage…
Une convention type peut être demandée à l’adresse suivante : pignal@mnhn.fr.

L’adhésion définitive est validée à la fin par le comité de pilotage qui est l’organe qui définit la stratégie du Réseau des Herbiers. Le comité est constitué par un représentant de chaque partenaire. Il se réunit une fois par an, mais communique par courrier électronique et par une liste de discussion.