Situé au cœur d’un centre de recherche, le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), l’herbier ALF est une collection relativement récente mais d’un intérêt particulier. En effet, il couvre des domaines botaniques (Agrostologie, Malherbologie…) et géographique bien spécifiques. Il est aujourd’hui encore une ressource pour la recherche et s’enrichi continuellement de nouveaux spécimens collectés à travers le monde par les scientifiques.


L’Herbier du Cirad est enregistré sous le nom ALF à l’Index Herbariorum. Il se compose de différentes collections réalisées par les chercheurs de l’IEMVT (Institut d’Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux) puis par la suite d'autres équipes du Cirad. Il renferme près de 70 000 spécimens, dont 60 types, qui représentent près de 5 500 espèces.

Des collectes botaniques réalisées en Afrique dans les années 50 par des agropastoralistes, ont constitué la base originelle de l’Herbier de l’IEMVT alors basé à Maisons-Alfort. Cet herbier général fut délocalisé de la région parisienne vers Montpellier en 1995 où il est actuellement conservé sur le site du Cirad à Baillarguet (Montferrier).

L’herbier général se compose de près de 50 000 spécimens. Cette collection est assez spécifique de la zone tropicale sèche africaine depuis la Mauritanie jusqu’à la Mer Rouge. Bien que représentative, en particulier, des steppes et savanes des domaines Soudanien et Sahélien elle inclut également des plantes, herbacées et ligneuses, du Domaine guinéen. La base de la collection a été réalisée à partir de travaux et recherches conduits sur les grandes zones d’élevage et de transhumance de l’Afrique par les agropastoralistes de l’IEMVT puis de EMVT. S’ajoute à ces récoltes l’Herbier d’Hubert Gillet, donné en 1989, et réalisé dans le cadre de sa thèse au Tchad entre 1954 et 1964. Enfin, l’Herbier du Zimbabwe de Pierre Poilecot a permis d’enrichir la collection de spécimens d’Afrique australe. Près de 50 pays sont ainsi représentés dans la collection qui a été construite par le travail de plus de 300 collecteurs, aussi bien du Nord que du Sud.

Depuis 1995, l’Herbier ALF accueille la collection Amatrop de Malherbologie, réalisée par Thomas Le Bourgeois et Pascal Marnotte qui continuent à l’enrichir au travers de leurs travaux de recherche. L'herbier Amatrop du Cirad est une collection dédiée spécifiquement aux adventices des cultures tropicales. Cette collection a été initiée au cours des années 1970 par l'Institut de Recherche sur le Coton et les Textiles exotiques (IRCT). Cet herbier compte actuellement près de 7000 parts portant sur 2650 espèces et provenant de différentes régions du monde tropical, principalement Afrique de l'Ouest et Afrique Centrale, Océan Indien, Asie et Caraïbes. Cette collection comprend également 25000 photos, un semencier de plus de 1000 échantillons, et 212 planches botaniques dessinées.

L’herbier ALF est régulièrement enrichi par de nouveaux spécimens. Des échantillons, collectés au cours de récentes missions, permettent d’étendre les régions géographiques couvertes par l’herbier et d’augmenter le nombre d’espèces de la collection.

UMR ASTRE

Contact
Samantha Bazan
samantha.bazan@cirad.fr