Les Diodon font partie de la famille des Diodontidae. Ils ont la particularité de se « gonfler » en faisant ressortir leurs écailles sous forme de piquants, d’où leur nom vernaculaire de poissons-hérissons. Cette larve de poisson, d'une longueur standard d'environ 5,2 mm, a été récoltée en 1977 dans l'océan Pacifique.


Taxonomie

Nom scientifique Diodon sp.
Nom d'usage Poisson-hérisson, poisson porc-épic ou hérisson des mers
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre Tetraodontiformes
Sous-ordre Tetraodontoidei
Famille Diodontidae
Genre Diodon
Date de récolte 1977
Région Océan Pacifique

Fixés au formol, ces échantillons ont tout d'abord été stockés dans la collection du Muséum, mais non-triés et non-identifiés. Ils ont ensuite été transférés dans de l'éthanol durant l’année 2016. Ce spécimen est aujourd’hui conditionné pour une conservation à long terme dans les collections du Muséum national d’Histoire naturelle.

Les écailles épineuses des Diodontidae se développent tôt au cours de l'ontogenèse (développement d'un individu depuis sa conception jusqu'à sa mort).

Ce spécimen, comme beaucoup d’autres, reste disponible pour des recherches à venir, tant sur la systématique (science pure de la classification des taxons) que sur la biologie de l’espèce.


Autres spécimens de la collection

  • Chaetodon © MNHN

    Chaetodon sp.

    Les Chaetodon, ou poissons-papillons, sont de la famille des chaetodontidés, dont on rencontre les espèces principalement dans les eaux tropicales d

  • Dicentrarchus labrax © MNHN

    Dicentrarchus labrax

    Le bar commun, ou loup, est une espèce de poissons principalement marine, que l’on retrouve parfois en eau saumâtre et en eau douce.

  •  Synodontis clarias © MNHN

    Synodontis clarias

    Les poissons-chats tirent leur nom de la présence de barbillons, qui jouent un rôle important dans la détection de la nourriture, compensant ainsi leurs peti