Ce spécimen est le seul squelette monté de Marlin en collection d'Anatomie comparée et le seul représentant de l'espèce dans les collections d'ichtyologie du Muséum national d’Histoire naturelle.


Taxonomie

Nom scientifique Tetrapturus belone
Nom vernaculaire Marlin de Méditerranée
Règne Animal
Embranchement Chordés
Sous-embranchement Vertébrés
Classe Actinopterygii
Ordre Perciformes
Famille Istiophoridae
Genre Tetrapturus
Espèce belone
Pays Italie
Région Sicile
Localité Messine
Statut UICN Préoccupation mineure
Nom de l’auteur Rafinesque, 1810

Ce spécimen a été ramené sous cette forme de Messine, en Sicile, par Gabriel Bibron vers 1824. Cette espèce endémique de Méditerranée, provenant de la même localité que le petit Marlin, avait été décrite peu d'années auparavant par Rafinesque en 1810. Cuvier (in Cuvier & Valenciennes 1832) mentionne ce squelette dans l'Histoire naturelle des poissons. Il le décrit de façon détaillée, ce qui est peu commun pour les poissons, et en tire des proportions et comptages méristiques.

Une illustration du squelette complet figure dans l'Histoire naturelle des poissons ainsi qu'une reconstitution de l'animal entier inspirée de la forme du squelette.

Ce petit marlin est l'une des espèces les plus communes de ce groupe en Méditerranée. Elle abonde surtout dans le sud de l'Italie. L’espèce ne fait pas l'objet d'une pêche ciblée, mais apparait comme capture occasionnelle dans la pêche à l'espadon ou au thon. Elle est aussi harponnée dans le détroit de Messine, particulièrement en automne lorsqu'elle s'approche des côtes en poursuivant sardinelles, exocets ou coryphènes.


Autres spécimens de la collection