Dinosaure herbivore, le Tricératops partageait son territoire avec, entre autres, le tyrannosaure, dont il était l’un des plats favoris…


Identité du spécimen de collection

Règne Animal
Embranchement Chordés
Sous-embranchement Vertébrés
Classe Sauropsides
Ordre Ornithischiens
Famille Cératopsidés
Genre Triceratops
Espèce Triceratops horridus

Les Triceratops ont vécu à la fin du Crétacé supérieur, entre - 70 et - 65 millions d’années, exclusivement en Amérique du Nord. Ces herbivores avaient un crâne très large qui pouvait mesurer 2 m de long. Ils portaient une petite corne au dessus des narines et une paire de longues cornes, pouvant mesurer 1 m, au dessus des yeux. Une collerette osseuse s’étendait à l’arrière de leur crâne. Le rôle de cette collerette reste incertain mais devait être multiple: défense, reconnaissance, rivalités entre mâles, attachement des muscles de la mâchoire, protection du cou, régulation thermique… Leurs membres antérieurs étaient plus courts que les postérieurs mais très massifs puisqu’ils devaient soutenir le poids important du crâne.

Le crâne original de Triceratops présent dans la Galerie de Paléontologie du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris depuis octobre 1912 provient du Wyoming, aux États-Unis. Malgré sa taille, cet animal n'a pas atteint l'âge adulte.

Le saviez-vous ? Le Tricératops et le Protocératops sont deux genres étroitement apparentés, le premier vivait en Amérique du Nord et le second en Asie. À la fin du Crétacé, l’Asie et l’Amérique du Nord communiquent encore à leur extrémité Nord. Les espèces terrestres peuvent donc circuler et la plupart des familles de dinosaures connues en Asie à cette époque le sont aussi en Amérique du Nord. 

Pour aller plus loin : "Un jour avec les dinosaures, de Christine Argot, Luc Vivès, C. Sander, Éd. Flammarion".

Autres spécimens de la collection