Ce squelette sub-complet de jeune adulte d’archéocète est le premier découvert en Amérique du Sud.


Fiche d'identité

Nom scientifique Cynthiacetus peruvianus

Taxonomie

Règne Animal
Embranchement Chordés
Sous-embranchement Vertébrés
Classe Mammifères
Ordre Cétartiodactyles
Infra-ordre Cétacés
Famille Basilosauridés
Genre Cynthiacetus
Espèce peruvianus

Environ 9 m de long x 2 m de large (env. 1,5 m de haut)
Pérou
Paracas
1977
Christian de Muizon

Informations détaillées

Ce squelette a été découvert en 1977 par Christian de Muizon sur la côte pacifique du Pérou (Formation Otuma, département d’Ica, région Paracas). Il est daté de l’Eocène supérieur, soit 36 à 38 millions d’années. Une espèce proche et un peu plus ancienne, C. maxwelli, est connue en Amérique du Nord.

Cynthiacetus fait partie des plus gros basilosauridés connus et l’espèce C. peruvianus présente le plus grand nombre de vertèbres thoraciques et de côtes observés chez les cétacés. Chez les archéocètes, les membres antérieurs étaient moins spécialisés que chez les baleines modernes et les membres postérieurs étaient réduits et non fonctionnels mais presque complets. Les basilosauridés sont les premiers cétacés entièrement inféodés au milieu aquatique. Les plus anciens cétacés modernes, à fanons (mysticètes) et à dents (odontocètes), sont connus dès l’Éocène terminal et l’Oligocène inférieur.

Ce spécimen a été dégagé et monté à l’occasion de l’exposition Incroyables Cétacés ! qui s’est tenue en 2008 à la Grande Galerie de l’Évolution. Il est monté dans l’exposition permanente de paléontologie depuis l’automne 2012.


Autres spécimens de la collection

  • <em>Peratherium cuvieri</em> dite sarigue de Cuvier (Mammalia, Marsupialia). Provenance : Gypse de Montmartre, Paris © P. Loubry

    Sarigue de Cuvier

    À partir des dents dégagées de ce spécimen, le naturaliste Georges Cuvier détermina qu’il s’agissait d’un marsupial fossile.