Cet objet est un basalte recouvert d’une cuirasse d’oxydes de manganèse prélevé par dragage à 4 470 mètres de profondeur d’eau au Nord-Est du bassin de Madagascar. Il a été récolté en 1977 lors de la campagne océanographique NEMRODE au bord du navire français le Marion Dufresne.


Taxonomie

Règne Minéral
Pays Madagascar
Région Nord-Est du bassin de Madagascar
Taille Environ 30 à 40 cm de diamètre
Poids 30 kg

Cette photo montre un encroûtement de fer et de manganèse sur un bloc de basalte. Ce spécimen a été récolté dans l’océan Indien par dragage lors de la campagne NEMRODE en 1977 dirigée par Lucien Leclaire, Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle et directeur du laboratoire de Géologie.

Les encroûtements et les nodules polymétalliques referment des métaux très recherchés dans l’industrie : manganèse, cuivre, nickel et cobalt. Au cours des années 70, de grandes quantités d’argent ont été investis dans la recherche et l’exploration des fonds marins afin de mieux comprendre la formation de ces objets géologiques. C’est pendant cette période que la collection océanique du Muséum s’est énormément enrichie. Après 1980, une chute du cours des métaux ainsi que les difficultés d’exploitation ont entraîné le retrait progressif des premiers investisseurs et l’abandon des recherches. Aujourd’hui, devant l’envolée des prix des minerais, leur exploitation est redevenue un enjeu stratégique.

Un nodule polymétallique est une roche formée de couches concentriques d’hydroxydes de fer et manganèse disposés autour d’un noyau. Ce noyau peut être une petite coquille, une dent de requin, un débris de basalte, etc. En général, les nodules ont une taille variable mais la plupart mesure entre 5 et 10 centimètres.

Les encroûtements de ferromanganèse se développent sur des substrats de rocs durs d’origine volcanique, par la précipitation des métaux dissous dans l’eau de mer dans des zones d’importante activité volcanique — monts sous-marins, crêtes ou plateaux — et où les courants dominants empêchent le dépôt de sédiments meubles. Ils ont une composition similaire aux nodules polymétalliques mais leur taille est bien supérieure.

Ce bloc de basalte a été collecté à 4 470 mètres de profondeur dans le secteur oriental du bassin de Madagascar, sur un flanc à fort relief au nord de la dorsale Sud-Ouest Indienne. Il a un diamètre d’environ 30 à 40 cm et pèse environ 50 kg. La croûte est composée principalement de birnessite et vernadite (oxydes de manganèse). Outre le fer et le cobalt, les encroûtements contiennent également de nombreux autres éléments métalliques et de terres rares, tels que le nickel et le cuivre.


Autres spécimens de la collection