Cette pièce est une rhodocrosite un peu particulière. En effet il s’agit en réalité une section transversale d’une stalactite.


Identité du spécimen de collection


Les stalactites sont des concrétions qui se forment au plafond des grottes, des mines… grâce à la cristallisation des sels minéraux dissous par l’eau dans la roche. Les plus rapides grandissent de quelques centimètres par an.

Les stalactites sont généralement constituées d’aragonite (Ca CO3). Dans le cas présent, c’est grâce au manganèse présent dans les fluides que cette rhodochrosite a pu se former. On peut apercevoir nettement les conduits qui ont permis le passage des fluides. Tout autour de ces conduits, on peut observer une cristallisation orbiculaire de rhodochrosite de teinte rose à rose-rouge. La différence de teinte est due à la différence de concentration du manganèse.
Cette pièce est issue de la mine Ortiz en Argentine. Elle a pu être acquise grâce au mécénat de Total.

Cet échantillon fait actuellement partie de l’exposition Trésors de la Terre.

Autres spécimens de la collection

Nom vernaculaire Rhodocrosite, tranche de stalactite

Rhodocrosite
Nom issu du grec « ρ-οδοσ » [rhodos] signifiant "rose" et de "χροσισ" [chrosis] signifiant « colorant ». Espèce décrite en 1813 par Johann Friedrich Ludwig Hausmann (1782-1859), minéralogiste allemand.
Kavnic (Kapnikbanya), Comté de Maramures, Roumanie.
MnCO3
Rhomboédrique
Rose, rouge
Transparent à translucide
Vitreux, nacré
Blanc
Cristaux prismatiques en scalénoèdres, agrégats stalactiformes
3,5-4,0
3,7
V - Carbonates, nitrates
Calcite
5/B.02-50
5.AB.05
Capillitas, Mine Ortiz, Catamarca, Argentine
40 x 24,5 x 1 cm