Constituées dans le cadre des activités de la chaire de Géologie du Muséum (1793-2000), les collections géologiques documentent l’évolution des sciences de la terre des XIXe et XXe siècles.


Présentation / Histoire
Initiée par B. Faujas de Saint Fond, fondateur de la Géologie au Muséum et premier professeur de la chaire de Géologie en 1793, la collection s’enrichit considérablement avec P.L.A. Cordier, son successeur. La collection passe alors de 1 500 à plus de 200 000 spécimens de minéraux, fossiles et roches sédimentaires, métamorphiques et magmatiques. Cette diversité reflète les orientations de la géologie de l’époque, axées sur un inventaire exhaustif de la diversité du sol et du sous-sol et des premiers essais de classification de ce type de matériaux. Les successeurs (G. A. Daubrée et S. Meunier) poursuivent dans la même voie, en intégrant à la collection les premiers spécimens de météorites, embryons de l’actuelle collection de météorites du Muséum.

A partir de 1920, P. Lemoine restructure les collections, dès son accession à la chaire de géologie, et oriente définitivement le laboratoire sur l’étude des roches sédimentaires (collections stratigraphiques). La collection de météorites ainsi que de nombreux spécimens de roches magmatiques et métamorphiques, à l’origine de l’actuelle collection de roches endogènes du Muséum, sont en partie confiés au laboratoire de minéralogie du Muséum durant cette grande phase de restructuration de la collection de géologie.

Actuellement la collection de géologie générale renferme plus de 294 000 spécimens de roches, minéraux et fossiles classés par pays, auxquels il faut ajouter, de 1962 à nos jours, des acquisitions concernant principalement des sondages de stratotypes français (Turonien, Lutétien) et de collections stratigraphiques ou paléo-écologiques (roches évaporitiques).

Activités
Représentative de l’histoire de la Géologie au Muséum national d’Histoire naturelle et plus largement de l’histoire contemporaine (collections issues des premières expéditions scientifiques du XIXe siècle, collections représentatives de la géologie des anciennes colonies françaises), cette collection est consultable sur demande.