Les Vers parasites ou Helminthes montrent une immense biodiversité. Ils incluent les agents responsables de nombreuses maladies parasitaires de l’homme et des animaux.


Présentation
La collection des Helminthes inclut les deux grands embranchements de vers parasites : les Nématodes (vers ronds) et les Plathelminthes (vers plats). Parmi les Plathelminthes, la collection comprend des représentants des trois grands groupes : les Digènes (ou douves), les Cestodes (Vers Solitaires) et les Monogènes. En plus de ces grands embranchements, la collection inclut les Nématomorphes (ou Gordiens), les Acanthocéphales, les Sangsues et divers très petits groupes de parasites. Tous ces animaux sont des parasites de Vertébrés et parfois d’Invertébrés. Certains de ces parasites sont des parasites de l’homme ou des animaux domestiques, et sont responsables de maladies parasitaires (helminthiases, filarioses, bilharzioses) européennes ou tropicales. Les Nématodes sont généralement conservés en alcool dans de minuscules flacons en verre. Les grands Cestodes sont dans des bocaux en verre. De nombreux parasites sont conservés entre lame et lamelle. Ces lames portent deux étiquettes, une pour le nom de l’hôte, une pour le nom du parasite. La collection comprend ainsi plus de 40 000 lots (un lot peut contenir entre un et une centaine d’individus) dont plus de 1 000 holotypes et paratypes.

Historique
La collection des Vers Parasites a été principalement constituée entre 1950 et 1990 sur la base du matériel récolté par les membres de l’ancien Laboratoire des Vers dirigé par le Professeur Alain Chabaud, au cours de missions dans le monde entier. La collection contenait déjà un fond historique important. Cependant elle s’est enrichie, plus récemment, des dons des collections d’helminthologistes français célèbres comme Yves-Jean Golvan (collections d’Acanthocéphales). Parmi les collections modernes du XXIe siècle figurent les récoltes récentes de parasites de poissons de Nouvelle-Calédonie par Jean-Lou Justine. Tout récemment, l’immense collection de Monogènes et Cestodes parasites de poissons du Professeur Louis Euzet a été intégrée.

Activités
Les domaines de recherche liés à la collection sont la systématique et, bien sûr, la parasitologie humaine, vétérinaire ou générale. Les collections sont visitées par des chercheurs de divers pays venus comparer leurs spécimens aux spécimens-types. Ces chercheurs déposent aussi des spécimens de leurs nouvelles espèces pour que les générations futures puissent accéder au matériel sur lequel ils ont travaillé. Chaque espèce animale hôte a au moins une, voire plusieurs espèces de parasites qui lui sont associées. De fait, on dénombre davantage d’espèces de parasites que d’espèces animales hôtes. Malgré leur importance numérique, les collections de Vers Parasites ne représentent donc qu’une petite partie de la biodiversité parasitaire, et sont appelées à croître.