Les Tuniciers sont caractérisés par une enveloppe externe appelée tunique formée d’un composé cellulosique. Il s’agit d’animaux marins, fixés ou pélagiques, dont la larve est pourvue d'une corde dorsale typique qui disparait chez l’adulte. Les Ascidies (Tuniciers benthiques) peuplent exclusivement les eaux marines. Elles vivent fixées à toutes les profondeurs, depuis la zone des marées jusqu'aux fosses océaniques.


Présentation
La collection d'ascidies du Muséum est avant tout scientifique. Les échantillons sont pour la plupart conservés en formol, depuis 2011 une partie des récoltes récentes (océan austral) est conservée en alcool pour les études moléculaires. Ils sont tous identifiés au niveau de la famille, du genre et de l'espèce pour les 8000 flacons et les 11 400 préparations microscopiques sur lames (préparations et dissections colorées). Le nombre de types est évalué à 600 environ. Les échantillons de la collection proviennent de tous les océans, à toutes les latitudes, du pôle Nord au pôle Sud. Le plus grand nombre de spécimens se situe dans la zone tropicale.
La valeur de cette collection est également due à la diversité systématique représentée, puisque des spécimens de toutes les familles et tous les genres y sont conservés.
Il existe plusieurs bases de données destinées aux scientifiques. Dans la collection d'ascidies, chaque fiche comprend la famille, le genre, l'espèce, l'auteur, les synonymes, souvent les publications et le lieu de récolte. Le fichier général des espèces rassemble toutes les espèces existantes, répertoriées avec auteur, publication, synonymes.

Historique
Faute de spécialistes français, jusqu'en 1965, très peu d'ascidies identifiées ont été récoltées et conservées au Muséum. Les plus anciens spécimens datent de Savigny (1816). Puis des voyageurs naturalistes ont rapporté quelques exemplaires. Depuis plus de 30 ans, C. et F. Monniot ont consacré toute leur carrière aux ascidies et ont accumulé la grande majorité de la collection actuelle. La collection des ascidies bathyales et abyssales est unique au monde.

Activités
L'activité principale concernant la collection est essentiellement systématique (morphologie, anatomie et génétique, mais elle est aussi écologique et biogéographique. Des spécimens ont été utilisés pour des études de pollution par les métaux lourds, les hydrocarbures, etc. Les ascidies sont un élément majeur des études biomédicales au niveau international et la collection comprend les spécimens témoins desquels les chimistes ont extrait de nouvelles molécules. L'accroissement de la collection est permanent, grâce au travail des collègues du Muséum et des chercheurs de tous pays. Les nombreuses nouvelles espèces décrites ou les simples identifications sont possibles grâce aux prêts de types par les muséums d'histoire naturelle étrangers.

Contacts
Nadia Ameziane, responsable de la collection des Tuniciers benthiques
ameziane@mnhn.fr
Marc Eléaume, responsable de la collection des Tuniciers benthiques
eleaume@mnhn.fr