D’une superficie de près de 15 hectares, le Parc Zoologique de Paris accueille aujourd’hui 180 espèces animales et 870 espèces végétales. C’est un lieu de dépaysement dans lequel le public peut observer les interactions de l’animal avec ses congénères et avec le monde végétal qui l’entoure.


Présentation
Le Parc Zoologique de Paris héberge aujourd’hui 180 espèces d’animaux, dont 74 oiseaux, 42 mammifères, 21 reptiles, 17 amphibiens, 15 poissons et 11 insectes et arachnides. Le parc est divisé en cinq biozones : Patagonie (7 espèces), Savane-Sahel (44 espèces), Europe (28 espèces), Guyane (67 espèces) et Madagascar (30 espèces). De plus, la plupart des espèces sont placées dans des enclos multi-spécifiques (ou mixtes) permettant une évocation des milieux naturels des animaux.

Le Parc Zoologique de Paris possède également une collection de végétaux (notamment grâce à la présence d’une serre tropicale de 4 000 m2 et de 16 m de haut) qui offre une plus grande immersion et un plus grand confort aux animaux et permet de mettre l’accent sur l’importance des végétaux. Au total 870 espèces végétales sont présentes avec plus de 150 000 plants dont près de 4 000 dans la serre.

Historique
Le Parc Zoologique de Paris a été inauguré en juin 1934 par le président de la république Albert Lebrun. En 2008 commence une rénovation complète du parc, il ferme alors ses portes jusqu’en avril 2014. Le zoo abritait à l’époque 200 espèces d’animaux dont la quasi-totalité était des mammifères. Sa rénovation a été l’occasion de mettre en place une plus grande biodiversité dans le choix des espèces présentes : mammifères, oiseaux, invertébrés et même poissons sont aujourd’hui accueillis au Parc Zoologique de Paris. Toute la composition de la collection a donc été repensée à cette occasion. Certaines espèces, considérées comme trop volumineuses par exemple, n’ont pas été réintroduites après la rénovation au profit d’autres espèces moins gourmandes en termes d’espace. Le choix des espèces devait tenir compte de l’espace disponible, mais aussi de l’attirance du public pour ces espèces ainsi que du besoin de protection de ces espèces.

Activités
Le Parc Zoologique de Paris est aujourd’hui un outil de reconnexion avec la nature (notamment en supprimant le plus possible les gênes visuelles entre l’animal et le visiteur) et de préservation de la biodiversité. Les rénovations ont permis de mettre l’accent sur les interactions entre l’animal et son environnement (animal/végétal). Il s’agit donc d’un lieu éducatif qui permet de sensibiliser le visiteur au respect de l’environnement et de la protection de la biodiversité. Il participe également à de nombreux programmes de conservation d’espèces menacées d’extinction. En 2014, lors de sa réouverture, le parc contribue à 44 Programmes Européens d’Élevages (soit près de 25 % des espèces représentées) dont 6 qu’il dirige. Il participe, entre autres, au Programme de conservation des lémures de Madagascar. Le parc est également un établissement permettant de faire avancer la recherche, notamment en taxonomie et génétique, en physiologie de la reproduction, en sciences vétérinaires, en éthologie et en muséologie.


Les animaux du Parc Zoologique de Paris

Pour consulter les animaux phares du Parc, rendez-vous sur le site dédié.

Les animaux phares du Parc Zoologique de Paris