Le Pavot d'Islande (Papaver nudicaule) est une plante herbacée subarctique formant des touffes, qui est souvent cultivée comme bisannuelle. Des alcaloïdes toxiques sont produits par la plupart des plantes du genre Papaver


Fiche d'identité

Nom vernaculaire Pavot d’Islande
Nom scientifique Papaver nudicaule

Taxonomie

Règne Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Rosidées
Ordre Ranunculales
Famille Papaveraceae
Genre Papaver
Espèce Papaver nudicaule

Informations détaillées

Taille 35 cm de haut sur 20 cm de large.
Feuilles les feuilles caduques sont radicales souvent trilobées et très découpées.
Fleurs fleurs terminales aux couleurs variées, jaunes, orange, rougeâtres ou blanches. Les grands pétales ont, comme ceux du coquelicot avec lequel il est apparenté, un aspect froissé. Les deux sépales formant le calice tombent à l'éclosion de la fleur.
Fruits capsule ventrue et velue renfermant de nombreuses petites graines noires.
Répartition géographique Espèce subarctique d'Asie et d'Amérique du Nord
Période de floraison avril à septembre.

USAGE

Découverte
Les coquelicots d’Islande, plantes indigènes et poussant dans les régions subpolaires d’Amérique du Nord et du Nord de l’Europe, ont été décrits par des botanistes dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Usages
Des alcaloïdes toxiques sont produits par la plupart des plantes du genre Papaver, comme le pavot blanc dont on extrait la morphine.
Des huiles extraites du pavot noir (œillette) sont comestibles mais sont aussi utilisées dans la peinture à l'huile.
Appréciés pour la décoration, les coquelicots d’Islande peuvent tenir plusieurs jours dans un vase s’ils sont coupés avant l’ouverture des bourgeons.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : mars-avril

Localisation dans le Jardin des Plantes
Carrés de la perspective

Conseils de jardinier
Petite plante à intégrer en massif, jardinière ou dans les massifs de plantes vivaces. On la cultive en bisannuelle. Faire un semis en juillet, puis repiquez et enfin plantez en octobre. Elle ne craint pas le froid. A placer en exposition ensoleillée en bonne terre de jardin. La distance de plantation est de 25 cm. La floraison aura lieu au printemps de l’année suivante fin avril début mai.

Autres spécimens de la collection

  • Viorne odorante © MNHN – Patrick Lafaite

    Viorne odorante

    Si environ 200 espèces de viornes (Viburnum) sont répertoriées, seule une vingtaine présente un intérêt horticole, comme le Viburnum farreri

  • Thym commun © MNHN – Olivier Borderie

    Thym commun

    Le thym commun Thymus vulgaris est un sous-arbrisseau vivace et dense, typiquement méditerranéen, très aromatique, appréciant les terrains secs et e