La menthe poivrée Mentha x piperita est une plante au port étalé qui disparaît l'hiver et qui résulterait d'un croisement entre la menthe verte (Mentha spicata) et la menthe aquatique (Mentha aquatica). La menthe poivrée a une odeur aromatique et pénétrante. Sa saveur d’abord chaude et poivrée laisse une sensation agréable de fraîcheur.

Mentha dérive du nom de la nymphe Mintha dont Hadès, le dieu des enfers, tomba éperdument amoureux. Perséphone, sa femme, en fut tellement jalouse qu'elle piétina sauvagement sa rivale jusqu'à la réduire en pièces puis la transforma en une plante aromatique : la menthe ! Piperita vient du latin 'piper' (=poivre).


Fiche d'identité

Nom vernaculaire Menthe poivrée
Nom scientifique Mentha x piperita

Taxonomie

Règne Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Astéridées, Clade des Lamiidées
Ordre Lamiales
Famille Lamiacées
Genre Mentha
Espèce Mentha x piperita Auteur : L.

Informations détaillées

Taille 60 cm de haut maximum.
Feuilles Les feuilles vert foncé sont fortement aromatiques, elles sont opposées, longues et ovales et légèrement dentées. Elles contiennent une huile essentielle composée de menthol.
Tronc Les courtes tiges sont violacées et, comme toutes les Lamiacées, ont une section quadrangulaire.
Fleurs Les petites fleurs stériles sont roses plus ou moins foncées et forment des petits épis à l’extrémité des tiges.
Fruits Cet hybride ne produit pas de graines et se propage par stolons.
Répartition géographique Hybride horticole naturalisé
Période de floraison D’août à septembre.

USAGE

Usages et traditions
Bien caractérisées par leur odeur familière, les menthes se distinguent mal les unes des autres. Il serait aventureux de rapporter toutes les menthes citées dans les textes médiévaux à une espèce particulière. Les noms de mentastrum, mentastre s’appliquent aussi bien à la menthe à feuilles rondes qu’à la menthe sylvestre et à leurs hybrides.

On pensait la menthe aphrodisiaque dans l’Antiquité. Le Moyen Âge s’en servait beaucoup, en médecine comme en cuisine. Au XVIe siècle, les menthes étaient considérées comme des panacées. Aujourd’hui, elles ne sont plus utilisées que pour les troubles digestifs et la nervosité.

Les menthes cultivées au jardin, à commencer par la menthe verte (Mentha viridis auct. = Mentha spicata L.), sont stimulantes, surtout digestives, antispasmodiques. L’huile essentielle, obtenue par hydrodistillation des feuilles, est utilisée en cosmétologie pour ses propriétés tonifiantes et antiseptiques. Elle purifie et laisse une sensation de fraîcheur.

Historique
Au XVIIe siècle, le botaniste anglais Ray reçut un échantillon de menthe différente dans les cultures de menthe douce. Cette variété fut nommée menthe poivrée, en allusion à son parfum si caractéristique. Elle est actuellement l’une des menthes les plus étudiées pour ses propriétés médicinales.
Au XIXe siècle, elle était la gloire de Milly-la-Forêt où elle fut cultivée industriellement.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : août-septembre

Localisation dans le Jardin des Plantes
Jardin des plantes ressources
Carrés de la perspective
Jardin des papillons

Conseils de jardinier
Plantation au printemps en massif préalablement pourvu en matière organique, à exposition soleil ou mi-ombre. Elle apprécie les terrains frais. Multiplication par division au printemps ou à l’automne de la touffe qui a tendance à s’échapper de son emplacement d’origine.

Autres spécimens de la collection

  • Viorne odorante © MNHN – Patrick Lafaite

    Viorne odorante

    Si environ 200 espèces de viornes (Viburnum) sont répertoriées, seule une vingtaine présente un intérêt horticole, comme le Viburnum farreri

  • Thym commun © MNHN – Olivier Borderie

    Thym commun

    Le thym commun Thymus vulgaris est un sous-arbrisseau vivace et dense, typiquement méditerranéen, très aromatique, appréciant les terrains secs et e