L’argousier Hippophae rhamnoides est un arbrisseau dioïque épineux originaire d’Europe centrale. Hippophae vient du grec 'Hippo' (= cheval) et 'phaos' (= reluire) car les chevaux qui consomment les feuilles et les rameaux ont un pelage luisant. Rhamnoides fait allusion à sa ressemblance avec le nerprun dont le nom latin est 'Rhamnus'.


Fiche d'identité

Nom vernaculaire Argousier
Nom scientifique Hippophae rhamnoides

Taxonomie

Règne Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe Dicotylédones (Angiospermes), Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Rosidées, Clade des Fabidées
Ordre Rosales
Famille Elaeagnaceae
Genre Hippophae
Espèce Hippophae rhamnoides Auteur : L.

Informations détaillées

Taille entre 2 et 3 mètres de haut
Feuilles feuillage caduque. Les feuilles sont allongées et très étroites, vert foncé sur le dessus et gris argenté en dessous. Elles ont une disposition alterne et mesurent entre 1 et 6 cm de long.
Tronc écorce lisse et brun rougeâtre chez les jeunes arbres, elle devient grise et fissurée chez les sujets âgés.
Fleurs petites fleurs jaunes en grappes qui apparaissent avant les feuilles.
Fruits baies charnues orange vif n'apparaissant que sur les pieds femelles, elles forment des grappes denses. Riches en vitamine C, acides, elles sont très appréciées par les oiseaux.
Répartition géographique Europe ; Asie tempérée : Turquie, Caucase, Sibérie, Iran à Himalaya, Nord de la Chine.
Période de floraison mars à avril

USAGES ET TRADITIONS

Pendant l’Antiquité, les Grecs utilisaient les argouses pour faire briller la robe des chevaux. Par ailleurs, depuis 1 000 ans, l'argouse est employée en médecine tibétaine pour traiter les brûlures, les affections et les blessures cutanées. Ses fruits sont très riches en vitamine C, environ 1 % du poids frais. On peut donc préparer des confitures et des marmelades antiscorbutiques. L’huile est obtenue par extraction de la pulpe des baies d’argousier. Elle est recherchée pour sa richesse en vitamine E et en provitamine A. En cosmétologie elle est utilisée pour assouplir et protéger l’épiderme du corps des mains et du visage.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : mars-avril

Conseils de jardinier
C’est un petit arbuste rustique qui supporte -15°C. Il apprécie les expositions ensoleillées et un terrain sablonneux. La multiplication peut se faire en prélevant des rejets issus des racines ou par semis au printemps après avoir laissé sécher les baies puis extrait les graines. Pour obtenir des fruits pensez à planter un pied mâle en plus des pieds femelles. Cet arbuste peut être planté en bord de mer.

LOCALISATION DANS LE JARDIN DES PLANTES : CARRÉS DE LA PERSPECTIVE, CARRÉ MIRBEL


Autres spécimens de la collection

  • Viorne odorante © MNHN – Patrick Lafaite

    Viorne odorante

    Si environ 200 espèces de viornes (Viburnum) sont répertoriées, seule une vingtaine présente un intérêt horticole, comme le Viburnum farreri

  • Thym commun © MNHN – Olivier Borderie

    Thym commun

    Le thym commun Thymus vulgaris est un sous-arbrisseau vivace et dense, typiquement méditerranéen, très aromatique, appréciant les terrains secs et e