L’ensemble des collections d’ethnologie s’inscrit dans les problématiques de la recherche au Muséum et plus particulièrement dans celles qui portent sur le rapport entre l’environnement naturel et l’action de l’Homme : adaptation au milieu et aux changements climatiques, gestion des ressources et de la biodiversité, etc.


Présentation
Les collections d'ethnologie sont riches de plus de 4000 objets qui témoignent de l’utilisation des ressources naturelles, végétales, animales et minérales, de l’agriculture, des activités de chasse et de pêche, ou encore des modes de vie dans les environnements naturels spécifiques. Les aires géoculturelles couvertes par les collections d’ethnologie correspondent aux terrains d’étude des chercheurs du Muséum : Maghreb, Sahara, Afrique subsaharienne, Océanie, Asie Centrale, etc.
Outre le travail quotidien de conservation et d’inventaires de cette collection récemment créée, les gestionnaires œuvrent à l’enrichissement des collections et à leur patrimonialisation. La politique d’acquisitions s’appuie sur des critères définis en 2008 selon lesquels les objets à acquérir doivent être représentatifs :

  • de la relation de l’Homme à l’environnement et à sa diversité climatique,
  • de la diversité des représentations de l’environnement naturel et surnaturel,
  • des savoir-faire et des chaînes de transformation,
  • de l’évolution technique et culturelle des sociétés dans le contexte de la mondialisation,
  • du traitement du corps humain dans sa définition identitaire.

Historique
L’ensemble des collections d’ethnologie a été créé en 2008, à la suite d’une réflexion menée dans les années 2005-2007 sur la pertinence de la poursuite des collectes après le transfert des collections ethnographiques au musée du quai Branly. La création de cette collection s’est avérée indispensable car, d’une part, les recherches menées en Sciences Humaines au Muséum national d’Histoire naturelle s’appuient sur l’étude de la culture matérielle et, d’autre part, la médiation scientifique du Muséum, et plus particulièrement la muséographie du futur Musée de l’Homme, a besoin de témoins matériels pour illustrer les propos scientifiques.

Activités
Même si les collections d’ethnologie accueillent des donations et des legs, la plupart des objets sont collectés sur le terrain, dans le cadre des missions de recherche. Ce mode d’entrée en collections permet la contextualisation historique et culturelle des objets, en les situant dans le cadre précis, spatial et temporel, des diverses activités humaines : techniques, économiques, culturelles, etc.