Vers les Galeries d’anatomie comparée et de paléontologie en 3D : De la présentation réelle de spécimens de collections, à la manipulation virtuelle

Multimédia

10.07.2017

Une équipe du Center for Virtualization and Applied Spatial technology de l’Université de Floride du Sud pilotée par Herbert Mashner est venue en mars 2016 collaborer avec les équipes du Muséum à Paris afin de numériser une partie de nos collections de grandes tailles. Si le programme à l’origine était pour nos collègues américains de produire un référentiel ostéologique de vertébrés pour la zooarchéologie polaire, il est vite devenu celui d’offrir un modèle de visite virtuelle de l’ensemble des Galeries d’anatomie comparée et de paléontologie.


Visite virtuelle de la Galerie de Paléontologie

Le programme de numérisation des Galeries d’anatomie comparée et de paléontologie est en parfaite concordance avec à les multiples missions du Muséum : conservation du patrimoine ; valorisation de ses collections tant pour les publics que pour la recherche ; et enseignement et formation. De plus, il constitue une archive de premier plan sur la présentation des collections dans ces galeries, d’autant plus que le Muséum a un projet de rénovation pour les années futures, qui entrainera inévitablement des modifications par rapport à l’état actuel des galeries. Cette numérisation en plus de la documentation complète des galeries a permis d’établir des relevés 3D afin de produire les plans architecturaux de ces espaces.

La numérisation 3D va permettre de donner un accès privilégié de nos galeries d’exposition au monde tant par la virtualisation, les applications multimédias qui en découleront que la réalité virtuelle et augmentée à des fins éducatives et pédagogiques. Les embuches technologiques sont encore nombreuses à résoudre. Nous redoublons d’effort afin de présenter le développement des nouvelles avenues de présentations du Muséum.

L’équipe du CVAST travaille à l’individualisation des squelettes présents dans les galeries afin d’offrir la possibilité de manipuler individuellement chacun de ces objets. Une fois réalisé, les modèles pourront être utilisés tant dans les programmes pédagogiques que de recherches. L’expansion récente des technologies numériques et de l’activité de recherche basée sur l’imagerie apporte une nouvelle pertinence aux grandes collections d'histoire naturelle dans le monde entier. La numérisation 3D permet de donner un accès privilégié à ces collections. L'avenir des muséums du 21e siècle se trouve dans la capacité de partager ses collections historiques, véritables bibliothèque de la bio et géo diversité, pour offrir la vision la plus complète de l’évolution de notre environnement planétaire depuis plus son origine.


Visite virtuelle de la Galerie d'Anatomie comparée


Autres articles associés à la catégorie « Multimédia »