Collections de livres, de revues et de cartes

Les collections d’imprimés conservées par les bibliothèques du Muséum, mises à disposition de l’ensemble des publics, rassemblent des documents de toute nature : manuel d’initiation, publications de recherche ou cartes anciennes. Elles constituent un matériau fondamental pour alimenter les réflexions transdisciplinaires propres aux sujets de recherche contemporains, tels que la biodiversité ou le réchauffement climatique, mais aussi pour croiser les regards sur les mondes qui nous entourent.

Présentation

Les collections de livres, revues et cartes des bibliothèques du Muséum constituent un ensemble d’imprimés de référence depuis le XVIe siècle jusqu’à nos jours.

Le fonds ancien est remarquable par sa variété et sa complétude. Outre sa volumétrie importante – plus de 100  000 titres –, il contient de nombreux ensembles complets relatifs à l’épistémologie, la systématique, les théories de l’évolution et les relations de voyage au sein de la cartothèque, un ensemble de cartes anciennes témoigne des premières grandes découvertes géographiques et de l’avènement d’une cartographie scientifique. Tous les grands ouvrages illustrés sur la flore et la faune édités à partir du XVIe siècle sont également présents dans ces collections, ainsi que la plupart des ouvrages anciens de médecine, d’anatomie, de physique et de chimie.

En complément du fonds ancien, et parfois le recouvrant partiellement, des ensembles originaux liés à la naissance, au sein du Muséum, d’approches disciplinaires inédites telles que la paléontologie ou l’ethnobotanique, sont bien représentés  : ils font écho aux fonds d’archives institutionnelles et privées conservés à la Bibliothèque centrale.

Fortes de financements publics spécifiques à partir des années 1980, les bibliothèques du Muséum ont pu acquérir de manière quasi exhaustive des ouvrages de botanique et de zoologie, de préhistoire et de paléontologie. La diversité des séries cartographiques présentes dans les collections reflète de son côté les centres d’intérêt successifs des différentes missions scientifiques.

Historique

Faute de catalogue conservé, il est difficile de juger de la nature des collections réunies au moment de la création officielle du Muséum et de sa bibliothèque en 1793. S’il est alors demandé à la Bibliothèque nationale de faire parvenir les doubles de ses ouvrages d’histoire naturelle au Jardin des Plantes, ce sont surtout les confiscations révolutionnaires, notamment celles de la proche abbaye de Saint-Victor (2 302 volumes) et du couvent des Minimes (2 200 volumes), ainsi que les prises de guerre des armées de la République qui viennent alimenter ce premier fonds : dès 1794, la bibliothèque possède plus de 10 000 volumes.

Au début du XIXe siècle, d’autres prises de guerre, issues cette fois de la conquête napoléonienne, enrichissent les collections, tandis que de nouveaux modes de collecte sont mis en place. Dès 1802, le Muséum édite en effet ses Annales, permettant à la bibliothèque de créer un réseau d’échanges de publications avec de nombreux partenaires nationaux et internationaux – réseau toujours actif aujourd’hui. Les bibliothèques personnelles des savants ayant officié au Muséum constituent également une source d’enrichissement privilégié, par don ou achat. En 1833, le gouvernement acquiert ainsi pour la bibliothèque du Muséum 8 000 volumes ayant appartenu à Georges Cuvier, qui sont rejoints quelques années plus tard par la bibliothèque familiale de la dynastie des Jussieu. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la bibliothèque de Michel-Eugène Chevreul, chimiste spécialiste des couleurs et bibliophile, vient à son tour compléter les collections d’un établissement qui s’impose déjà comme la première bibliothèque de France dans le domaine des sciences naturelles.

L’enrichissement des collections par don ou dation se poursuit tout au long du XXe siècle. En 1984, la bibliothèque de Théodore Monod rejoint ainsi la Bibliothèque centrale ; en 1992, le CNRS et l’EHESS y déposent les 20  000 volumes de la bibliothèque du Centre d’études arctiques Jean Malaurie ; en 1995, c’est au tour de la collection consacrée aux volcans et à la vulcanologie de Katia et Maurice Krafft de rejoindre, par dation, la Bibliothèque centrale. Citons encore, plus récemment, le don de la bibliothèque mésoaméricaine des époux Stresser-Péan.

La cartothèque du Muséum s’est constituée parallèlement aux autres collections documentaires, dont elle est aujourd’hui le reflet et le complément. Ainsi son fonds se distingue-t-il par une forte couverture des régions polaires ou par la présence de nombreuses cartes ethnologiques. Du fait de son rôle dans les grandes expéditions scientifiques autour du monde, le Muséum conserve également plusieurs cartes portant le tracé des itinéraires d’explorateurs – ensemble précieux pour les historiens des sciences.

Les collections constituées dans les bibliothèques spécialisées reflètent elles aussi la diversité et la richesse de la recherche scientifique au Muséum. Ces fonds documentaires ont accompagné la naissance, aux XVIIIet au XIXe siècles, des grandes chaires historiques structurées autour des activités d’enseignement et de recherche. Au cours du XXe siècle, ces collections ont continué à se développer en appui de l’activité des laboratoires. Proches des chercheurs et des sociétés savantes, les bibliothèques spécialisées ont pu entretenir une politique volontariste d’échanges et de dons, rassemblant ainsi une documentation spécialisée parfois difficile à réunir via les circuits traditionnels d’acquisition.

Contact et modalités de consultation

Les livres et revues imprimés des bibliothèques du Muséum sont signalés dans le catalogue Muscat.

Les modalités de consultation de ces collections sont à retrouver sur le site Internet des bibliothèques du Muséum.

Pour toute question, contactez le service de renseignement à distance.

Les objets de collection

Découvrez une sélection d'objets faisant partie de nos collections de livres, de revues et de cartes.

Bibliothèques du Jardin des Plantes
Dans les réserves
Bibliothèques du Jardin des Plantes

Notes de bas de page